Accueil > Pyrénées-Atlantiques > Pays Basque > Sainte-Engrâce

Sainte-Engrâce

La commune de Sainte-Engrâce se développe autour de son église et son hôpital, destinés aux pèlerins. Son patrimoine architectural est donc étroitement lié au pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle.

À l’origine, la commune se nomme Urdaitz, jusqu’à ce qu’elle devienne une dépendance du monastère de Leyre, en Navarre espagnole. Situé sur les chemins menant à Compostelle, le village grandit autour de son église et de son hôpital pour pèlerins, bâtis au XIe siècle.

C’est lors de ce nouvel essor qu’il se rebaptise Sainte-Engrâce. Le toponyme apparaît dès le XIIe siècle, sous la forme de Santa-Gracia . L’hôpital est ensuite incendié au XVIe siècle, lors des guerres de Religion, pour n’être jamais reconstruit.

Outre son patrimoine architectural médiéval, la commune de Sainte-Engrâce présente des sites archéologiques intéressants. Son territoire est parsemé de tumulus et de tertres de terre. La présence de ces éminences naturelles sur lesquelles on élève autrefois des sépultures prouve une occupation très ancienne.

Aujourd’hui, la commune de Sainte-Engrâce s’est agrandie et comprend deux quartiers : celui du bourg, avec l’église, et celui de la caserne, avec l’ancienne chapelle et la mairie.

Les activités économiques du village sont sinon l’agriculture et le tourisme, notamment l’élevage ovin, de race laitière (pour la production de fromage) et l’élevage bovin. La belle église romane et les impressionnantes gorges de Kakuetta favorisent aussi l’essor du tourisme.


Commune

  • Nom des habitants : Sainte-Engraciens, Sainte-Engraciennes
  • Superficie : 7124 hectares
  • Population : 220 habitants (2009)
  • Cours d'eau :

    les affluents du Saison

  • Origine du nom et description du blason :

    Urdax, vient de Urdaitz en basque qui signifie « lieu de plateau ». La commune est baptisée Sainte-Engrâce au XIe siècle du nom du saint patron de Saragosse, Santa Garazi .


Informations pratiques

Mairie de Sainte-Engrâce : 05.59.28.60.83

Office de tourisme de Mauléon-Soule et Tardets : 05.59.28.02.37


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

J-B Orpustan (2006). Toponymie basque : noms des pays, vallées, communes et hameaux du Pays Basque, RIS, BibTeX.

www.sainte-engrace.com, RIS, BibTeX.

G. Fabre (1994). Carte archéologique de la Gaule : Pyrénées-Atlantiques, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite