Accueil > Lot-et-Garonne > Dropt > Sainte-Colombe-de-Duras

Sainte-Colombe-de-Duras

La commune de Sainte-Colombe-de-Duras s’est développée le long d’une ancienne voie romaine, à proximité immédiate d’une puissante abbaye bénédictine.

Le village de Sainte-Colombe est relativement ancien puisque la découverte de traces d’occupation permettent d’affirmer la présence d’un habitat préhistorique, puis gallo-romain. En effet, il s’est développé le long d’une ancienne voie romaine qui longe la vallée du Dropt. Des tombes médiévales ont également été mises à jour. Au Moyen Âge, la paroisse de Sainte-Colombe fait partie du territoire de Duras et appartient à son seigneur.

Le développement de la paroisse est liée à l’abbaye de Saint-Ferme, fondée au XIe siècle. Celui devient par la suite une puissante abbaye bénédictine, ancienne étape sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle. La ville acquiert progressivement son indépendance. À la Révolution, l’église de Sainte-Colombe n’est encore qu’une annexe du territoire voisin de Baleyssagues. Mais en 1852, Louis Napoléon Bonaparte décrète la séparation de Baleyssagues et de Sainte-Colombe, qui devient ainsi une commune indépendante.

Sainte-Colombe-de-Duras a vu se développer de nombreux gîtes ruraux et chambres d’hôtes sur son territoire.


Commune

  • Nom des habitants : Colombins, Colombines
  • Superficie : 696 hectares
  • Population : 94 habitants (2006)
  • Origine du nom et description du blason :

    Le nom de la commune de Sainte-Colombe est d’origine religieuse. Sainte Colombe était une vierge, martyre, dont la célébration avait lieu le 31 décembre.


Informations pratiques

Mairie de Sainte-Colombe-de-Duras : 05.53.83.82.49

Office de tourisme du Pays de Duras : 05.53.93.71.18


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Brieuc Fages (1995). Carte archéologique de la Gaule, le Lot-et-Garonne, RIS, BibTeX.

René Blanc Clichés anecdotiques sur l’histoire de Baleyssagues, Sainte Colombe de Duras, Esclottes, RIS, BibTeX.

Valéry d’Amboise (1997). Dictionnaire d’Amboise, Aquitaine, RIS, BibTeX.

Chanoine Durengues Fonds Durengues, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu

  • Chapiteaux de l’église Sainte-Colombe

    L’église Sainte-Colombe de Duras conserve cinq chapiteaux historiés, qui datent du XIIe siècle.
    Le chœur de l’édifice est entouré d’arcades à colonnes (...)

    Lot-et-Garonne - Sainte-Colombe-de-Duras
  • Église Sainte-Colombe

    Contrairement à de nombreuses églises des communes de la région, l’église Sainte-Colombe ne semble pas avoir souffert de la guerre de Cent Ans, ni des (...)

    Lot-et-Garonne - Sainte-Colombe-de-Duras
  • Monument aux morts de Sainte-Colombe-de-Duras

    La commune de Sainte-Colombe-de-Duras fait édifier son monument aux morts, comme de nombreuses communes françaises, aux lendemains de la Première (...)

    Lot-et-Garonne - Sainte-Colombe-de-Duras
  • Portail de l’église Sainte-Colombe

    L’église Sainte-Colombe de Duras est édifiée au XIIe siècle, sous l’influence de l’abbaye bénédictine de Saint-Ferme. Les artisans qui ont travaillé sur (...)

    Lot-et-Garonne - Sainte-Colombe-de-Duras

Partager cette visite