Accueil > Lot-et-Garonne > Dropt > Saint-Sernin-de-Duras

Saint-Sernin-de-Duras

Le village de Saint-Sernin-de-Duras se trouve à l’époque médiévale sur un chemin très fréquenté qui mène, entre autres, à Saint-Jacques-de-Compostelle.

L’occupation du site est très ancienne, comme en attestent les nombreux vestiges mis à jour lors de fouilles archéologiques : le tumulus du Roc, des outils du Paléolithique et du Néolithique, des traces d’éperon barré, de culte et de défense.

Au Moyen Âge, la commune de Saint-Sernin comprend deux paroisses (Saint-Sernin et Lubersac) qui appartiennent à l’archiprêtré de Bézaume jusqu’au XIIIe siècle, puis à l’archiprêtré de Sainte-Foy-la-Grande. Le village se développe autour de son église, tout près d’un chemin menant de Duras à Puychagut. Cette route, appelée "Chemin d’Espagne", est empruntée pour le pèlerinage à Saint-Jacques-de-Compostelle, mais aussi par les armées lors de la guerre de Cent Ans.

Ce conflit est d’ailleurs particulièrement dévastateur pour la région. Ce sont les abbés qui tentent alors de relever la commune. Ils encouragent le repeuplement qui commence en 1475 et dure plus d’un siècle, notamment à cause des épidémies de peste, des famines, puis ensuite, des guerres de Religion. Certains lieux-dits de la commune sont liés à ces nouveaux migrants, comme celui des Quatre-Croix, de Sainte-Quitterie, de la Perroterie.

Saint-Sernin-de-Duras connait à nouveau une période difficile au début du XVIIIe siècle, lorsque des intempéries engendrent une gelée des vignes. Depuis, l’économie du village s’est à nouveau développée et de nombreux gîtes ruraux et résidences secondaires y attirent une population nouvelle.

Aujourd’hui, le lac de Castelgaillard attire de nombreux touristes à Saint-Sernin-de-Duras. Le site propose un parcours appelé "lecture du paysage" qui a pour but l’interprétation du paysage à partir de l’observation de la nature.


Commune

  • Nom des habitants : Saint-Serniquois, Saint-Serniquoises
  • Superficie : 2107 hectares
  • Population : 397 habitants (1999)
  • Origine du nom et description du blason :

    Le nom de la commune de Saint-Sernin-de-Duras est lié à saint Sernin, premier évêque de Toulouse. Toutefois, en 1326, 1342, 1515 et 1520, il est écrit Sancti Saturnini .


Informations pratiques

Mairie de Saint-Sernin-de-Duras : 05.53.94.78.73

Office de tourisme de Saint-Sernin-de-Duras : 05.53.94.77.63


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Chanoine Durengues Fonds Durengues, RIS, BibTeX.

René Blanc (1986). L’Histoire de Saint-Sernin-de-Duras et celle de son lac, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite