Accueil > Gironde > Bordelais > Saint-Selve

Saint-Selve

Saint-Selve est un bourg fondé au Moyen Âge. Il se situe à la fois dans la forêt des Landes de Gascogne et sur le terroir viticole des Graves.

Le site de Saint-Selve est traversé à l’époque romaine par une voie menant de Bordeaux à Bazas. Au Moyen Âge, cette route est empruntée par les pèlerins allant à Saint-Jacques-de-Compostelle. C’est entre autres pour eux qu’est fondé l’hôpital-commanderie Saint-Antoine-de-la-Palomeyre par les religieux antonins ; l’établissement est repris plus tard par les Feuillants. Non loin de là est également bâtie l’église Saint-Sévère qui date XIIe siècle.

À partir du XVe siècle, la localité fait partie de la prévôté royale de Barsac, c’est-à-dire qu’elle ne relève que du roi. Mais en 1643, elle est vendue en même temps que Saint-Morillon et Villagrains, car le souverain a besoin d’argent. Dès lors, elle passe de seigneurie en seigneurie, Gascq, Saint-Marc, etc., jusqu’à la Révolution.

Animé par les activités liées à l’exploitation de la forêt et des vignes, Saint-Selve conserve au cours des XIXe et XXe siècles son aspect rural. Depuis quelques décennies, c’est cette qualité qui attire de nouveaux habitants dans la commune.

Le centre du bourg est entièrement rénové dans les années 2000.


Commune

  • Code postal : 33474
  • Nom des habitants : Saint Selvais, Saint Selvaises
  • Superficie : 1774 hectares
  • Population : 1632 habitants
  • Origine du nom et description du blason :

    de Sanctus Severus, “ Saint-Sévère ” puis Saint-Selve sous l’influence de silva, “ la forêt ”.


Informations pratiques

Mairie de Saint-Selve : 05 57 97 96 00.


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Patrick Epron (1998). Dictionnaire de l’origine des noms de lieux en Gironde, RIS, BibTeX.

Michel de La Torre (1990). Gironde, Le guide complet de ses 542 communes, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite