Accueil > Dordogne > Périgord Blanc > Saint-Sauveur-Lalande

Saint-Sauveur-Lalande

La commune de Saint-Sauveur-Lalande est située dans un environnement qui longtemps été inhospitalier. Elle finit par l’apprivoiser au XIXe siècle, grâce à l’arrivée de moines trappistes qui lui permettent de se développer.

La première mention du village de Saint-Sauveur-Lalande date de 1117 dans un document d’archive qui atteste de la présence d’un lieu appelé Salvatore de Landa. La commune, ainsi que la plupart de celles de la Double, connaît des temps extrêmement difficiles du XIIe siècle au XVIIIe siècle, au point que la région est considérée comme maudite.

Des campagnes de déboisement de la forêt sont finalement organisées. Malheureusement, lorsque les arbres qui absorbaient l’eau et l’empêchaient de stagner, disparaissent, cela entraîne la multiplication des moustiques porteurs de maladies.

Saint-Sauveur-Lalande, et plus généralement la Dordogne, connaît enfin un renouveau dans le courant du XIXe siècle. En effet, les moines trappistes venus de Port Salut en Mayenne s’installent à Échourgnac en 1868, afin de venir en aide aux habitants de la Double. Ils mettent alors en place un programme de réhabilitation de la région.

Aujourd’hui, la commune de Saint-Sauveur-Lalande vit toujours essentiellement de la polyculture et de l’élevage d’ovins et de volailles.


Commune

  • Nom des habitants : Salvatoriens, Salvatoriennes
  • Superficie : 33 hectares
  • Population : 116 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    l’Isle

  • Origine du nom et description du blason :

    Le nom de la commune de Saint-Sauveur-Lalande, appelée Salvatore de Landa au XIIe siècle, signifie « Jésus ».


Informations pratiques

Mairie de Saint-Sauveur-Lalande : 05.53.81.76.44

Office de tourisme de Montpon-Ménestérol : 05.53.82.23.77


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Valéry d’Amboise (1997). Dictionnaire d’Amboise, Aquitaine, RIS, BibTeX.

Sous la direction de Dominique Audrerie (2003). Tout le Périgord, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite