Accueil > Dordogne > Périgord Pourpre > Saint-Romain-de-Monpazier

Saint-Romain-de-Monpazier

La commune de Saint-Romain-de-Monpazier se situe au nord-ouest de Monpazier, son chef-lieu de canton.

Des découvertes archéologiques laissent supposer un habitat dès l’époque gallo-romaine. Son histoire est peu connue, même si un manuscrit du XVIIIe siècle nous donne quelques informations parcellaires sur la ville : on sait par exemple qu’alors le sol est de mauvaise qualité avec des pierres rousses.

La commune est dotée d’une petite église, annexe de Lolme, du XIIe siècle. L’édifice, cerné d’un cimetière, présente un clocher-mur, une chapelle lambrissée et un presbytère. L’habitat étant dispersé, l’église joue le rôle symbolique de centre du village.

Saint-Romain-de-Monpazier fait partie des plus petites communes de Dordogne, d’un point de vue démographique. Elle garde un charme authentique avec son petit bourg entouré d’un territoire boisé et préservé.


Commune

  • Nom des habitants : Saint-Rominois, Saint-Rominoises
  • Superficie : 748 hectares
  • Population : 91 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    la Beyronne

  • Origine du nom et description du blason :

    Le nom de la commune apparaît pour la première fois au XVIe siècle et provient de la forme latine Sanctus Romanus. Romanus est probablement ici le nom du martyr de Blaye qui vécut au IVe siècle et signifie littéralement « habitants de Rome ». Ce n’est qu’au XIXe siècle que Monpazier est ajouté au nom.


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

(1997). Dictionnaire d’Amboise, RIS, BibTeX.

Chantal Tanet, Tristan Hordé (2000). Dictionnaire des noms de lieux du Périgord, RIS, BibTeX.

, Site officiel du Pays de Bergerac, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite