Accueil > Dordogne > Périgord Pourpre > Saint-Rémy-sur-Lidoire

Saint-Rémy-sur-Lidoire

La commune de Saint-Rémy-sur-Lidoire, dans le canton de Villefranche-de-Lonchat, se trouve entre les vallées de la Dordogne et de l’Isle et offre de ce fait des paysages verdoyants et vallonnés.

L’histoire de la commune commence véritablement en 1163, alors que Saint-Rémy est une chapellenie dépendant de l’abbaye d’Uzerche.

Plus tard, en 1289, le comte de Périgord Archambaud III achète à Géraude, prieure de Mas-Robert en Saintonge, le maine de Manhanie : les Magnats, correspondant au bourg actuel.

Sur le plan seigneurial, Saint-Rémy fait partie du territoire de Puy-Châlus, continuellement disputé aux XIIIe et XIVe siècles entre le roi d’Angleterre et le comte de Périgord.

La paroisse de Saint-Rémy appartient à Gurson entre 1277 et 1333. Ensuite, elle revient à Puy-Châlus et par conséquent à Montpon jusqu’à l’achat qu’en fait le comte de Gurson après 1611. Elle sort du patrimoine des Foix-Gurson après la mort de la dame de Montpon en 1706 et passe aux Lanzun et aux Belsunce.

À la Révolution, la commune de Saint-Rémy est intégrée dans le canton de Saint-Méard et en 1800 dans celui de Villefranche.

La commune produit actuellement des vins AOC Bergerac, et vit aussi de l’élevage d’ovins ou de volailles. Elle se dote également d’une ferme pédagogique.


Commune

  • Nom des habitants : Saint-Rémois, Saint-Rémoises
  • Superficie : 2226 hectares
  • Population : 353 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    la Bidonne, la Lidoire

  • Origine du nom et description du blason :

    Le nom de la commune est celui du saint auquel est dédiée la chapelle primitive qui existe déjà en 1163, mais qui n’est pas encore une église paroissiale. Le blason écartelé réunit celui de trois familles : les Grailly-Foix en haut dans les quartiers un et deux, les Laborie dans le trois et les Buade dans le quatre. Il est créé à l’occasion de la Félibrée de 1997. Il est à noter cependant que lorsque Saint-Rémy entre dans le domaine de Frédéric de Foix, comte de Gurson, après 1611, celui-ci ne porte pas le lambel dans ses armes. Le blason des Laborie rappelle la présence d’une branche de cette famille, qui est de Périgueux, à Saint-Rémy au XIXe siècle. Le blason des Buade rappelle la présence de cette famille, qui est de Bergerac, à Saint-Rémy au XVIIe siècle.


Informations pratiques

Mairie de Saint-Rémy-sur-Lidoire : 05.53.82.49.01

Office de tourisme de Montaigne-Gurson-La Force, "Tête Noire", 24230 Montcaret.

Tél. : 05.53.73.29.62

http://www.pays-de-bergerac.com/assos/si-montaigne-gurson/index.asp

http://tourisme-montaigne.jimdo.com/


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Association histoire et mémoire du canton de Villefranche-de-Lonchat (2005). Histoire et chroniques du Pays de Gurson, RIS, BibTeX.

S. Caignard Monographie de Saint-Rémy-sur-Lidoire, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu

  • Calvaire avec tombe à Saint-Rémy-sur-Lidoire

    Au lieu-dit Marsaud-Gaillard à Saint-Rémy-sur-Lidoire, se situe un calvaire avec une tombe bien mystérieuse.
    Les calvaires sont fréquents en milieu (...)

    Dordogne - Saint-Rémy-sur-Lidoire
  • Église Saint-Rémy

    L’Église Saint-Rémy de Saint-Rémy-sur-Lidoire est remarquable pour son mobilier liturgique admirablement conservé, tel le tabernacle à deux ailes. (...)

    Dordogne - Saint-Rémy-sur-Lidoire
  • Presbytère de Saint-Rémy-sur-Lidoire

    L’abbé Campmas, curé de Saint-Rémy de 1723 à 1748, fait construire le presbytère actuel, jolie demeure, abritant encore une partie de son mobilier (...)

    Dordogne - Saint-Rémy-sur-Lidoire

Partager cette visite