Accueil > Dordogne > Périgord Vert > Saint-Pierre-de-Côle

Saint-Pierre-de-Côle

La commune s’étend le long de la vallée de la Côle, entre deux chaînes de collines. Le village est bâti sur la rive gauche de la Côle, ce qui en fait un site attractif pour la population.

Saint-Pierre est autrefois un prieuré dépendant de Saint-Jean-de-Côle.

Le château de Bruzac est bâti aux XVe et XVIe siècles, à l’emplacement d’une forteresse plus ancienne qui succédait elle-même à des constructions mérovingiennes. Les vestiges de la commune montrent donc l’importance qu’elle a déjà à l’époque médiévale.

En 1989, une sépulture à incinération est découverte non loin de Saint-Pierre. Les fouilles archéologiques ont montré qu’il existait sans doute une nécropole datant du Ier ou du IIe siècle. Le bourg, quant à lui, comprend d’importantes maisons édifiées aux XVIe et XVIIe siècles, en pierre dite de Brantôme, dont les carrières étaient très proches.

Actuellement, le village vit de l’agriculture et de l’artisanat.


Commune

  • Nom des habitants : Pétrus-Coliens, Pétrus-Coliennes
  • Superficie : 2024 hectares
  • Population : 491 habitants (2006)
  • Cours d'eau :

    la Côle

  • Origine du nom et description du blason :

    Le nom de la commune fait référence à saint Pierre, auquel est associé le nom de la rivière qui traverse le village, la Côle.


Informations pratiques

Mairie de Saint-Pierre-de-Côle : 05.53.62.31.14

Office de tourisme de Thiviers : 05.53.55.12.50


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

R. Besse, B. Durand, J.-P. Rudeaud (2001). Thiviers et son canton, RIS, BibTeX.

Abbé Farnier Autour de l’abbaye de Ligueux, RIS, BibTeX.

Pierre-Henri Ribault de Laugardière (1878). Monographie de la ville et du canton de Thiviers, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite