Accueil > Gironde > Entre-deux-Mers > Saint-Pierre-de-Bat

Saint-Pierre-de-Bat

Avec un bourg très peu dense et quelques hameaux, la commune de Saint-Pierre-de-Bat montre un habitat dispersé, dans un paysage encore profondément agricole et viticole.

Quelques vestiges gallo-romains découverts au XIXe siècle attestent l’occupation antique du territoire communal.

Le relief d’une motte castrale du haut Moyen Âge, non étudiée, est le témoin d’un site fortifié, qui sans doute est abandonné assez tôt, aucune construction forte en pierre n’étant signalée.

L’église de la paroisse, placée sous le vocable de saint Pierre, est construite au XIIe siècle, puis fortifiée et exhaussée par la suite.

L’agglomération compte de nombreuses demeures construites pour le compte de propriétaires aisés entre le XVIIe et le XIXe siècle.

Enfin, la présence de deux moulins,un moulin à eau et un moulin tour à vent, évoque la culture céréalière aux XVIIe et XVIIIe siècles.

Sadi Carnot, Président de la République, affectionne particulièrement le village de Saint-Pierre-de-Bat. Comme la plupart des localités du canton, la commune produit des vins d’appellation Entre-deux-Mers-Haut-Benauges.


Commune

  • Code postal : 33464
  • Nom des habitants : Pétrusquins, Pétrusquines ou Pétrusquains, Pétrusquaines
  • Superficie : 894 hectares
  • Population : 271 habitants (1999)
  • Origine du nom et description du blason :

    probablement de Saint-Pierre-es-Liens.


Informations pratiques

Mairie de Saint-Pierre-de-Bat : 05.56.23.61.95 - http://www.saintpierredebat.com

Office de tourisme de l’Entre-deux-Mers : 05.56.61.82.73 - http://tourisme.entredeuxmers.com/


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Claudine Bastisse et Daniel Picotin (1978). Essai sur l’histoire et l’archéologie, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite