Accueil > Dordogne > Périgord Pourpre > Saint-Perdoux

Saint-Perdoux

Située à l’est d’Issigeac, la commune de Saint-Perdoux comporte différents vestiges qui témoignent de l’occupation du site dès l’époque gallo-romaine.

La première église de Saint-Perdoux est remplacée aux XVe et XVIe siècles par un nouvel édifice. Trois manoirs sont par ailleurs édifiés sur le territoire de la commune ; ils sont respectivement construits au XVIe siècle, au XVIIe siècle et à la fin du XVIIIe siècle. Ils pourraient indiquer le signe d’une présence noble à Saint-Perdoux, d’un repaire médiéval.

Saint-Perdoux compte aujourd’hui environ 140 habitants. Son territoire est cultivé à la fois pour la vigne, ce qui l’inscrit dans la région bergeracoise, et pour les arbres fruitiers, qui rappellent le Lot-et-Garonne tout proche.


Commune

  • Superficie : 743 hectares
  • Population : 136 habitants (1999)
  • Origine du nom et description du blason :

    La toute première église du village, mentionnée en 1298, a donné son nom à la commune : « Sanctus Pardulphus ». Saint Pardoux est un abbé de Guéret entre le VIIe siècle et le VIIIe siècle. Le nom de ce saint est dérivé du latin et signifie pardon.


Informations pratiques

Mairie de Saint-Perdoux

Tél. : 05 53 58 27 48

Horaires d’ouverture : les mardi et vendredi de 10h à 12h.

Office de Tourisme d’Issigeac

Tél. : 05.53.58.79.62 / Fax : 05.53.58.79.62

E-mail : si.issigeac@perigord.tm.fr

http://www.perigord.tm.fr/~issigeac/

http://issigeac.fr


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Christian Bourrier (1992). Issigeac et son canton, Histoire et toponymie, RIS, BibTeX.

Hervé Gaillard (1997). Carte archéologique de la Gaule, la Dordogne, RIS, BibTeX.

Chantal Tanet, Tristan Hordé (2000). Dictionnaire des noms de lieux du Périgord, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite