Accueil > Lot-et-Garonne > Dropt > Saint-Pardoux-Isaac

Saint-Pardoux-Isaac

La commune actuelle est composée, comme son nom l’indique, de la paroisse de Saint-Pardoux et de son annexe Isaac.

Quelques découvertes archéologiques confirment l’occupation du site dès la période antique. En effet, à Guinguet, l’un des lieux-dits de la commune, à environ deux kilomètres au nord-est de Miramont-de-Guyenne, on découvre en 1984 un site à tegulae et à tessons de céramique.

Par ailleurs, grâce à des documents ecclésiastiques, on apprend qu’une chapelle existe sur le territoire de Saint-Pardoux, mais qu’elle a aujourd’hui disparu. Elle se trouve en effet à l’origine, au lieu-dit Laubarède. Elle est dédiée à saint Joseph. Selon Nicolas de Villars, évêque d’Agen au XVIIe siècle, il s’agit vraisemblablement du plus ancien lieu de culte dédié à Joseph dans le diocèse.


Commune

  • Nom des habitants : Pardulfiens, Pardulfiennes
  • Superficie : 726 hectares
  • Population : 1182 habitants (2006)
  • Origine du nom et description du blason :

    La commune de Saint-Pardoux-Isaac tire son nom de Pardoux, abbé de Guéret, mort en 738.


Informations pratiques

Mairie de Saint-Pardoux-Isaac : 05.53.93.22.51 / Office de tourisme de Miramont-de-Guyenne : 05.53.93.38.94


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Restauration (1989). Dictionnaire d’Amboise, Aquitaine, RIS, BibTeX.

Sous la direction de Jean Darriné (2004). Pays beaumontois, les croix, RIS, BibTeX.

Chanoine Durengues (1915). Fonds Durengues, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite