Accueil > Gironde > Langonnais > Saint-Pardon-de-Conques

Saint-Pardon-de-Conques

Saint-Pardon-de-Conques se situe entre plaine et coteaux, bordé à l’Est par le Beuve, affluent de la Garonne qui au nord limite la commune. Important point de passage sur la route de Compostelle, le village se développe grâce aux pèlerins. Le territoire viticole limite est de l’appellation viticole Graves, conserve un important château.

Saint-Pardon-de-Conques est une étape presque indispensable du chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, avant le passage des Landes. En effet, celles-ci étant peu sécurisantes, les pèlerins se rassemblent dans le village et forment des groupes importants afin de parer toute attaque éventuelle.

Le seigneur de Castets-en-Dorthe, paroisse voisine, décide à la fin du XVe siècle d’y construire une demeure de plaisance, qui devient rapidement un important château toujours existant entouré d’un domaine viticole dont l’activité se poursuit.

Le territoire de la commune est en effet composé de terrains de coteaux dont la plupart sont plantés de vignes produisant des vins d’appellation Graves d’excellente qualité, réputés dès les XVIIe et XVIIIe siècles. L’activité viticole est aujourd’hui encore le secteur économique prédominant dans le village.

Actuellement, le tourisme et les activités de loisir sont encouragés. La commune possède notamment un golf de 18 trous et des circuits de randonnées pédestres. La pêche traditionnelle se pratique sur le lac de Seguin, la pêche à la mouche sur le plan d’eau du ruisseau "le Carpe".


Commune

  • Code postal : 33457
  • Nom des habitants : Perdonnais, Perdonnaises
  • Superficie : 668 hectares
  • Population : 413 habitants (1999)
  • Origine du nom et description du blason :

    deux hypothèses sont envisagées. L’une fait référence au pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle car le mot “ conque ” signifie “ coquille ”, signe de reconnaissance du pèlerin, et le pardon est “ acte de piété ”. L’autre évoque la légende d’une matrone qui assiste en Orient à la décollation de saint Jean-Baptiste et trempe un linge dans le sang du saint. Elle dépose le linge dans une conque en argent et le ramène à Bazas. La conque est perdue à l’époque des invasions barbares, puis retrouvée dans l’église de Saint-Pardon-de-Conques.


Informations pratiques

Mairie de Saint-Pardon-de-Conques : 05.56.63.07.18

Office de tourisme de Sauternais-Graves-Pays de Langon : 05 56 63 68 00

www.sauternais-graves-langon.com


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Patrick Epron (1998). Dictionnaire de l’origine des noms de lieux en Gironde, RIS, BibTeX.

Michel de La Torre (1990). Gironde, Le guide complet de ses 542 communes, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite