Accueil > Dordogne > Périgord Blanc > Saint-Pantaly-d’Ans

Saint-Pantaly-d’Ans

Saint-Pantaly-d’Ans est situé sur les rives de l’Auvézère. La commune peut se targuer de produire un vin qui étend sa renommée dans toute la région.

On a relevé des traces d’occupation gallo-romaine sur le territoire, mais c’est à partir du Moyen Âge que la commune se développe véritablement, notamment grâce à la situation sur l’Auvézère. En effet, la présence de ce cours d’eau facilite les échanges commerciaux et les déplacements humains.

Lorsque Aliénor d’Aquitaine épouse Henri II Plantagenêt, le trône d’Angleterre peut alors prétendre à la possession des terres d’Aquitaine. Les troupes anglaises sont alors envoyées pour soumettre les habitants qui se rebellent contre cette nouvelle suprématie. Ceux-ci doivent alors pouvoir défendre leurs biens et leur commune. Le château de Marqueyssac est alors construit à Saint-Pantaly-d’Ans. Son architecture de défense ne laisse aucun doute quant à sa fonction.

Plus tard, lorsque les guerres de Religion font rage au XVIe siècle, les troupes protestantes et catholiques causent de nombreux dommages dans la région. Les paysans sont réquisitionnés par leurs seigneurs qui leur imposent également de nouvelles taxes. Ils se soulèvent alors contre cette situation, c’est le début de la révolte des croquants. Les mutineries ont lieu jusqu’au XVIIIe siècle et continuent sporadiquement au XIXe siècle.

Jusqu’à cette époque, les habitants de Saint-Pantaly-d’Ans vivent surtout de la vente de leur vin nouveau qui possède une forte renommée sur les marchés de Périgueux. Le village a même changé de nom à la Révolution pour prendre le nom de Pantaly-le-bon-vin.

La commune de Saint-Pantaly-d’Ans est le résultat de l’association de Saint-Pardoux-d’Ans et de Saint-Pantaly.


Commune

  • Nom des habitants : Pantaliens, Pantaliennes
  • Superficie : 1061 hectares
  • Population : 162 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    l’Auvézère

  • Origine du nom et description du blason :

    Pantaly est une forme évoluée de Pantaleon, un martyr qui vient de l’Orient. L’orthographe primitive a évolué par la prononciation du mot « Pantaliou ». Ans apparaît au XIIIe siècle dans lors de la mention de Capella d’Ans . Il s’agissait du nom d’une châtellenie qui contenait 18 paroisses et appartenait au vicomte de Limoges jusqu’au XIVe siècle. Le nom provient du nom d’une personne gallo-romane Antius . Le nom de la commune est relevé dans les écrits du XIIIe siècle sous la forme de Sanctus Pantalius d’Ans , puis au XVIe siècle avec « Saint Panthaléon de Lentilhac, près le lieu d’Ans ».


Informations pratiques

Mairie de Saint-Pantalys-d’Ans : 05.53.05.31.37

Office de tourisme de Périgueux : 05.53.53.10.63


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Chantal Tanet et Tristan Hordé (2000). Dictionnaire des noms de lieux du Périgord, RIS, BibTeX.

Marc Blancpain (1984). Périgord, RIS, BibTeX.

, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite