Accueil > Pyrénées-Atlantiques > Pays Basque > Saint-Palais

Saint-Palais

Choisie comme capitale de Basse Navarre au XVIe siècle, la ville fortifiée de Saint-Palais est riche d’histoire, comme en témoigne son patrimoine architectural.

Primitivement appelée Irriberi , mot basque pour "ville neuve" ou bastide, la ville est ensuite rebaptisée Saint-Palais, en référence à Saint Pelayo, martyrisé par les Sarrazins en 926. Il est d’ailleurs curieux qu’elle soit mise sous le patronage d’un saint auquel nulle église n’est consacrée dans la ville. Ce choix pourrait provenir du regain de popularité des saints d’Outre-Pyrénées à la suite de la reconquête espagnole.

Saint-Palais prend de plus en plus d’autorité par rapport à Garris, dont les célèbres foires assurent le prestige. A la fin du XIIIe siècle, elle devient finalement la capitale du pays de Mixe à la place de l’antique Garris. Cette prédominance de la bastide est encore renforcée, en 1351, lorsque Charles II de Navarre y installe un hôtel de la Monnaie, qui reste en activité jusqu’en 1672.

Les premiers États de Navarre s’organisent ensuite en 1523 et la chancellerie siège à Saint-Palais, de 1524 à 1624. Celle-ci est ensuite transféré à Pau, après avoir été unie au Conseil souverain de Béarn en 1620, par Louis XIII.

La ville souffre ensuite des différentes exactions de son époque, des guerres de Religion aux guerres napoléoniennes en passant par la Révolution où elle se voit attribuer le nom de Mont-Bidouze, en raison du processus de déchristianisation, politique qui a pour but de supprimer les signes ostentatoires de la religion de la vie publique française.

Devenue depuis chef-lieu de canton, l’ancienne bastide de Saint-Palais comporte un patrimoine architectural riche, qui rappelle son importance dans l’histoire des Pyrénées-Atlantiques.


Commune

  • Nom des habitants : Saint-Palaisiens, Saint-Palaisiennes
  • Superficie : 797 hectares
  • Population : 1991 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    La Bidouze

  • Origine du nom et description du blason :

    La commune de Saint-Palais tire son nom de San Pelayo, martyr du Xe siècle.


Informations pratiques

Mairie de Saint-Palais : 05.59.65.73.06

Office de tourisme de Basse Navarre : : 05.59.65.71.78


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Georges Fabre (1994). Carte archéologique de la Gaule, Pyrénées Atlantiques, RIS, BibTeX.

Jean-Yves Grégoire et Françoise Pinguet (2006). Randonnées sur les chemins de Saint-Jacques au Pays Basque. La voie du Baztán. Liaison Saint- Palais- Saint-Jean de Luz, RIS, BibTeX.

Jean-Baptiste Orpustan (1997). Toponymie Basque, RIS, BibTeX.

Raoul Deloffre et Jean Bonnefous (1996). Châteaux et fortifications des Pyrénées Atlantiques, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite