Accueil > Landes > Landes océanes > Saint-Michel-Escalus

Saint-Michel-Escalus

Les paroisses de Saint-Michel et d’Escalus se développent au Moyen Âge jusqu’à devenir chef-lieu du Marensin. Elles sont réunies après la Révolution française. Commune d’exploitations agricoles et de sylviculture, elle accueille au XIXe siècle une célèbre foire aux gens de maison.

Les découvertes de thermes gallo-romains et d’urnes cinéraires, faites aux XVIIe et XIXe siècles, prouvent que le site est occupé dès l’Antiquité.

Au Moyen Âge, Saint-Michel et Escalus font partie de la baronnie du Marensin, dirigée par la maison des Albret, puis durant une courte période par les Auger de Mauléon, avant d’être récupérée par les Albrets en 1355.

La fin de la Guerre de Cent ans en 1453 se traduit par une période de prospérité pour le village, qui devient le chef-lieu de la baronnie et compte bientôt 1000 habitants.

La paix amène aussi une éclosion des arts, comme en témoigne un coffre du château de Lau, dans le village de Duhort-Bachen, qui est réalisé à Saint-Michel Escalus dans la pure tradition gothique.

Le développement du village repose à l’époque moderne sur son agriculture. Au XIXe siècle, la commune devient également le site d’une grande Foire aux Gens de Maison, sur le Grand Tuc qui se trouve en face de l’église. C’est aussi la période de développement de la sylviculture.

L’époque contemporaine est celle de la diversification agricole et de l’aménagement de nouvelles routes. C’est aussi une période d’exode rural qui mène à la fermeture de l’école communale.

Aujourd’hui, Saint-Michel-Escalus fait partie de ces communes qui mettent en avant leur patrimoine grâce à la promotion des traditions folkloriques lors de fêtes estivales et de l’architecture traditionnelle landaise, très présente à travers les différentes habitations de la commune.


Commune

  • Nom des habitants : Saint-Michelois-Escalusiens/Saint-Micheloises-Escalusiennes
  • Superficie : 1759 hectares
  • Population : 231 habitants (1999)
  • Origine du nom et description du blason :

    Le nom de Saint-Michel est directement inspiré par le Saint qui combat le Démon. Escalus viendrait du latin Escalis qui signifie ornière, ou Escala pour chemin difficile où le sol forme des gradins. En gascon, le nom du village est San-Miqueul-Escalus


Informations pratiques

Mairie de Saint-Michel Escalus : 05 58 48 77 01

Site de la Communauté de communes Côte Landes Nature :

http://www.cc-cotelandesnature.fr


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Bénédicte Boyrié-Fénié (2005). Dictionnaire toponymique des communes, RIS, BibTeX.

Bénédicte Boyrié-Fénié (1995). Carte archéologique de la Gaule : Les Landes, RIS, BibTeX.

Serge Pacaud (2004). Patrimoine landais : Villages et Visages des Landes au début du XXe siècle, RIS, BibTeX.

David Chabas (1972). Villes et villages des Landes, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu

  • Eglise Saint-Michel

    L’église de l’ancienne paroisse de Saint-Michel est construite entre le XIIe et le XIVe siècle sur une position défensive, en haut d’une butte. Dotée (...)

    Landes - Saint-Michel-Escalus
  • Eglise Saint-Pierre

    L’église Saint-Pierre d’Escalus est à l’origine placée près de la Palue, le cours d’eau qui traverse le village. Elle est détruite en 1756 suite à des (...)

    Landes - Saint-Michel-Escalus
  • Moulin de Galoppe

    Le moulin de Galoppe présent dans la commune de Saint-Michel-Escalus a été construit probablement au cours du XVIIIe siècle. A cette époque, il (...)

    Landes - Saint-Michel-Escalus
  • Saint-Pierre repentant

    L’église Saint-Pierre de Saint-Michel-Escalus est richement ornée dès sa création car c’est un moyen pour les fidèles fortunés de faire la (...)

    Landes - Saint-Michel-Escalus
  • Tableau de Saint-Michel

    L’église de l’ancienne paroisse de Saint-Michel possède une copie du célèbre tableau de Michel-Ange Le grand Saint-Michel , selon la tradition qui (...)

    Landes - Saint-Michel-Escalus

Partager cette visite