Accueil > Pyrénées-Atlantiques > Pays Basque > Saint-Michel

Saint-Michel

Situé sur l’ancienne route permettant de traverser les cols de Cize, Saint-Michel est mentionné dès le XIIe siècle. Cette commune a su tirer profit de son environnement naturel de montagnes.

Saint-Michel se trouve sur l’ancien vicius routier romain permettant de franchir les Pyrénées et reliant Bordeaux à Astorga en Espagne. Du fait de sa situation stratégique, le site se développe durant le Moyen Âge grâce au passage des pèlerins du chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle. Le bourg abrite même une commanderie dépendante de Roncevaux.

Mais à partir du XIIIe siècle, le passage par Saint-Michel est peu à peu abandonné au profit de la route de Valcarlos. Saint-Michel devient alors officiellement Saint-Michel-le-Vieux en écho à sa gloire passée.

Commune essentiellement agricole, Saint-Michel axe son économie sur les pâturages, la viticulture, les élevages et la fromagerie. La société installée dans le quartier Elizaïta et spécialisée dans la production de fromage Ossau-Iraty est classée parmi les cinquante plus grandes entreprises agroalimentaires d’Aquitaine.

Saint-Michel abrite plusieurs fermes anciennes ainsi que les vestiges d’une redoute datant de 1512.


Commune

  • Superficie : 3030 hectares
  • Population : 254 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    la Nive, les ruisseaux d’Orion et de Mendiola, le Latsarritako erreka et l’Urtchipia

  • Origine du nom et description du blason :

    Eiheralarre , le nom basque de Saint-Michel, signifie « lande du moulin ».


Informations pratiques

Mairie de Saint-Michel

64220 SAINT-MICHEL

05.59.37.08.01

Office de tourisme de Saint-Jean-Pied-de-Port :

Tél. : 05.59.37.03.57

http://www.terre-basque.com/


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Manex Goyhenetche (1995). Le guide du Pays basque, RIS, BibTeX.

Jean-Baptiste Orpustan (2006). Nouvelle toponymie basque, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite