Accueil > Landes > Adour Chalosse > Saint-Maurice-sur-l’Adour

Saint-Maurice-sur-l’Adour

Saint-Maurice possède une architecture typique. Profitant de son implantation au bord d’un des ruisseaux qui se jettent dans l’Adour, les maisons sont construites en galets avec une assise de briques.

La commune est à l’origine une bastide fondée au XIIIe siècle par le roi Édouard II d’Angleterre. Celui-ci accorde aux habitants une charte de coutumes et des jurats en 1266. Aujourd’hui, on ne retrouve plus l’organisation spatiale caractéristique d’une bastide : le plan en quadrillage régulier traditionnel n’est plus visible.

Cependant, l’occupation du site est plus ancienne, puisqu’un lot de monnaies gauloises de l’époque de La Tène a été découvert. Dès le haut Moyen Âge, les moines de Saint-Antonin établissent une église et un hôpital. Grâce aux terres fertiles, la seigneurie de Saint-Maurice devient une des plus riches de la sénéchaussée des Landes.

L’activité agricole est complétée au XVIIIe siècle par l’implantation d’une faïencerie. En revanche, elle doit attendre le Concordat pour posséder sa propre paroisse.

Le village garde toute son authenticité. Le dimanche le plus proche du 22 septembre, jour de la Saint-Maurice, est organisée une fête avec des animations et un bal champêtre.


Commune

  • Superficie : 953 hectares
  • Population : 604 habitants (2006)
  • Origine du nom et description du blason :

    La commune tient son nom du saint martyr du IIIe siècle, condamné à mort avec ses compagnons légionnaires pour avoir refusé de tuer d’autres chrétiens.


Informations pratiques

Mairie de Saint-Maurice-sur-l’Adour : 05.58.45.95.10,

Office du tourisme :

http://www.tourismegrenadois.com


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

, Site de l’office du tourisme du Pays grenadois, RIS, BibTeX.

Bénédicte Boyrie-Fénié (2005). Dictionnaire toponymique des communes, Landes et Bas-Adour, RIS, BibTeX.

Jean-Michel Lalanne (1973). “Notes sur la topographie des bastides landaises”, in Société de Borda Dax (édité par), Bulletin de la société de Borda, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite