Accueil > Dordogne > Périgord Vert > Saint-Martin-le-Pin

Saint-Martin-le-Pin

Saint-Martin-le-Pin est une petite commune du canton de Nontron, dans le Périgord Vert, comprenant quelques édifices à l’architecture particulièrement remarquable.

Paroisse très ancienne, comme la plupart des communes environnantes, Saint-Martin-le-Pin remonte sans doute au-delà du XIIe siècle, si l’on s’en réfère aux documents écrits et au style de son église. Sa population varie selon les périodes : 102 habitants en 1365 pour 17 feux ; 272 au XVIIe siècle ; 648 en 1804 ; 639 en 1881.

La paroisse attire un certain nombre de grandes familles qui y édifient leur demeure : des manoirs ou des maisons nobles qui souvent deviennent des châteaux. Parmi elles : la maison de maître Talivaud, le château de Saint-Martin-le-Pin et celui des Cazes.

L’église du village présente une belle architecture caractérisée par son portail sculpté.


Commune

  • Nom des habitants : Saint-Martins, Saint-Martines
  • Superficie : 1554 hectares
  • Population : 305 habitants (1999)
  • Origine du nom et description du blason :

    Le Peint ou le Pin. En 1252, les archives mentionnent la paroisse de Saint Martin Pictus (peint), en raison des peintures qui recouvraient les murs ou la façade de l’église. Cette appellation, peint , peinet , se retrouve dans des documents jusqu’en 1723. Au XVIIIe siècle, on retrouve le vocable de Saint-Martin-le-Pin, peut-être à cause de la légende du saint protecteur. Attaché à un arbre (pin ?) et menacé de recevoir des coups de hache, l’évêque de Tours aurait eu la vie sauve.


Informations pratiques

Mairie de Saint-Martin-le-Pin : 05.53.56.07.96

Office de tourisme de Nontron, 3 avenue du Général Leclerc, 24300 Nontron, téléphone : 05.53.56.25.50.

http://www.nontron.fr

http://www.pays-nontronnais.com


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Michel de La Torre (1990). Guide des communes de Dordogne, RIS, BibTeX.

Pierre-Henri Ribault de Laugardière Monographie de la ville et du canton de Nontron, RIS, BibTeX.

Pierre Pomarède (2002). Le Périgord des églises et des chapelles oubliées, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite