Accueil > Gironde > Entre-deux-Mers > Saint-Martin-du-Puy

Saint-Martin-du-Puy

Peu dotée en monuments anciens, malgré la présence d’une église du XIIe siècle, la commune de Saint-Martin-du-Puy se distingue en étant le premier vignoble acheté en Bordelais par une société chinoise.

À l’approche de l’an 1000, pris d’une grande frayeur, certains habitants de cette paroisse se réfugient dans des souterrains ou sous des rochers. Une vingtaine d’entre eux meurt alors de froid ou des privations. Il faut attendre le XIIe siècle pour que l’église soit construite, comme dans la plupart des paroisses voisines.

Pendant les guerres de Religion, la cloche de l’église est sauvée par des paroissiens. Elle est remise en place lors de la promulgation de l’Édit de Nantes. Quelques temps après, on signale le passage du roi Henri IV, qui s’arrête au château, construit au XIVe siècle (actuel château Latour, reconstruit au XIXe).

Au cours de la Révolution, qui supprime toute évocation religieuse ou royale dans les noms des communes de France, le village est rebaptisé "La Montagne du Puy".

Au XIXe siècle, la ligne de chemin de fer Bordeaux-Eymet est mise en service, et passe sur le territoire de Saint-Martin-du-Puy. La petite commune se dote d’une école vers 1910, et d’une mairie, sensiblement à la même époque.

La commune de Saint-Martin-du-Puy, rurale, vit principalement de la viticulture. Le château Latour, avec ses 30 hectares de vigne, est un des fleurons de son vignoble.


Commune

  • Code postal : 33446
  • Nom des habitants : Saint-Martinois, Saint-Martinoises
  • Superficie : 900 hectares
  • Population : 228 habitants (1999)

Informations pratiques

Mairie de Saint-Martin-du-Puy : 05.56.71.51.69

Office de tourisme de l’Entre-deux-Mers : 05.56.61.82.73 - http://tourisme.entredeuxmers.com/


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

V.A. Malte-Brun, Jules Verne et A. Joanne (1989). La Gironde, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite