Accueil > Lot-et-Garonne > Agenais > Saint-Martin-de-Beauville

Saint-Martin-de-Beauville

Le territoire de Saint-Martin dépend de la juridiction de Puymirol, ville royale. Leurs deux histoires se confondent d’ailleurs. Plusieurs lieux-dits se trouvant sur la commune ont des origines très intéressantes.

La Moulère que l’on trouve sur la carte de Cassini sous le nom de la Moléro est signalée dans un acte de la famille de M. Estibal en 1604. Le nom du hameau de Mareigne viendrait de l’occitan marano , une épidémie touchant les ovins et qui par extension donnerait son nom au lieu où l’épidémie s’est répandue. La Gandaille se rapporte au nom de la rivière au bord de laquelle fonctionnent de nombreux moulins au XVIIIe siècle.

Le lieu-dit Santorens s’écrit d’abord Saint Orens, nom présent sur la carte de Cassini. Sarget vient de sarga , le diminutif de la serge en ancien français, étoffe que l’on tisse et que l’on vend sans doute à cet endroit. Labayssières qui vient en fait de Vayssières pourrait indiquer une plantation de noisetiers, de bouleaux ou encore des champs de vesces.

Au XVIIIe siècle et au XIXe siècle, on relate l’existence d’un hameau Saint-Sixte, plus tard féminisé en Sainte-Sixte, qui peut faire référence à plusieurs papes : au pape mort martyr en 125 ou à Sixte II qui tente de réconcilier l’Église de Rome et celle de Carthage, tué par des soldats, ou enfin à Sixte III.

En 1959, on trouve au lieu-dit Lescouplet des fragments de mosaïques et de colonnes ainsi que des éléments de statuaire. Les églises de Saint-Martin et de Saint-Sixte ont quant à elles des parties romanes.

Des vestiges de fortifications ou de clôtures de vignes sont par ailleurs encore présents à Sentourens.

On peut encore voir du manoir de Galaup à Saint-Martin-de-Beauville, son corps de logis, une échauguette et une tourelle d’angle. D’autres manoirs comme ceux de Cardelus aux Bonnefon et de Rissan sont à moitié détruits.


Commune

  • Superficie : 754 hectares
  • Population : 123 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    la Gandaille

  • Origine du nom et description du blason :

    La commune de Saint-Martin doit son nom au saint du même nom. Saint Martin naît aux alentours de 315 en Touraine et meurt en 397 à Condes dans la même région. Fils d’un tribun militaire, il s’engage à 15 ans. Cantonné à Amiens, il partage son manteau avec un pauvre et Jésus lui apparaît la nuit suivante portant la moitié du manteau. Au milieu du IVe siècle, Martin fonde un monastère à Liguge, au sud de Poitiers. Il devient évêque en 371. Il fonde également le monastère de Mar Moutier dont partiront de nombreux missionnaires ; c’est lui qui fonde les premières paroisses rurales. À la fin de sa vie il est attaqué par des évêques moins zélés que lui.


Informations pratiques

Mairie de Saint-Martin-de-Beauville : 05.53.95.51.55

Office du tourisme de Beauville

Place de la Mairie

47470 BEAUVILLE

Téléphone : 05.53.47.63.06


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Brieuc Fages (1995). Carte archéologique de la Gaule, le Lot-et-Garonne, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite