Accueil > Pyrénées-Atlantiques > Pays Basque > Saint-Martin-d’Arberoue

Saint-Martin-d’Arberoue

Village basque de Basse-Navarre, Saint-Martin d’Arberoue profite d’un cadre privilégié dans la vallée de l’Arberoue, rivière à qui il doit son nom.

Aucune découverte archéologique ne permet d’établir une occupation du site de Saint-Martin-d’Arberoue à l’époque préhistorique ou même antique, contrairement à plusieurs villages voisins dont les traces protohistoriques sont nombreuses.

La communauté prend forme en 1249. À cette époque, elle est une sorte de capitale de la vallée de l’Arberoue. Le tribunal du bailliage, dirigé par un élu nommé « alcade », s’y rassemble et juge des affaires dans lesquelles sont impliqués des nobles.

Une baronnie s’installe en 1657. Plusieurs seigneurs dirigent le village et sont dépendants des rois de Navarre qui se succèdent et tiennent tous leur cour en ce lieu.

En 1790, la petite ville devient chef-lieu de canton.

Saint-Martin-d’Arberoue reste un lieu de repos possédant un riche patrimoine culturel, comme les maisons d’époque médiévale que l’on peut aujourd’hui encore découvrir au détour d’une rue.


Commune

  • Nom des habitants : Donamartiritars
  • Superficie : 1469 hectares
  • Population : 293 habitants (2005)
  • Cours d'eau :

    l’Argachuriko erreka, l’Arbéroue, l’Altzerreka, l’Othalatzéko erreka

  • Origine du nom et description du blason :

    Le nom basque de Saint-Martin-d’Arberoue est Donamartiri (Don-Amarti-Hiri). Dès 1249, le village est nommé Belhoritz. En 1513, des documents écrits mentionnent l’ajout de « Saint-Martin », un toponyme choisi en fonction du saint auquel l’église paroissiale est dédiée. Le nom du village connaît plusieurs transformations jusqu’au XXe siècle.

    Le blason de la commune, orné d’hermine, est identique à celui des premiers seigneurs du village. Cette représentation symbolise le pouvoir.


Informations pratiques

Mairie de Saint-Martin-d’Arberoue : 05.59.29.52.27


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Julia Gomez Prieto, Joëlle Daricau (1998). À la découverte de la Préhistoire basque, Guide tourisme culturel, RIS, BibTeX.

Jean-Baptiste Orpustan (2006). Nouvelle Toponymie basque, RIS, BibTeX.

Jean Bonnefous, Raoul Deloffre (1996). Dictionnaire des châteaux et fortifications des Pyrénées-Atlantiques, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu

  • Église Saint-Martin

    L’église paroissiale de Saint-Martin-d’Arberoue est édifiée dans le bourg, près du cimetière. La date de construction de l’édifice primitif reste (...)

    Pyrénées-Atlantiques - Saint-Martin-d’Arberoue
  • Frontons de Saint-Martin-d’Arberoue

    Variante du jeu de paume, la pelote basque est devenue au cours des siècles le sport traditionnel basque. Il existe différentes aires de jeu, la (...)

    Pyrénées-Atlantiques - Saint-Martin-d’Arberoue
  • Maison Pekoetxea

    La maison Pekoetxea est l’une des anciennes demeures remarquables de Saint-Martin-d’Arberoue.
    De plan rectangulaire, la maison Pekoetxea se (...)

    Pyrénées-Atlantiques - Saint-Martin-d’Arberoue
  • Monument aux morts de Saint-Martin-d’Arberoue

    Un monument aux morts de la Première Guerre mondiale est accolé sous le porche de l’église paroissiale de Saint-Martin d’Arberoue.
    La commune déplore (...)

    Pyrénées-Atlantiques - Saint-Martin-d’Arberoue
  • Retable de l’église Saint-Martin

    L’église Saint-Martin abrite un retable datant du XVIIe ou du XVIIIe siècle.
    Placés derrière les maître-autels, les retables sont constitués de (...)

    Pyrénées-Atlantiques - Saint-Martin-d’Arberoue

Partager cette visite