Accueil > Lot-et-Garonne > Grandes Landes de Gascogne > Saint-Martin-Curton

Saint-Martin-Curton

Après un passé parfois troublé, Saint-Martin-Curton tire aujourd’hui profit de sa situation au coeur d’une région extrêmement boisée.

Une mosaïque retrouvée lors du creusement de tombes suggère que Saint-Martin-Curton s’élève sur un site archéologique.

Au XVe siècle, le territoire de Saint-Martin-Curton est cédé à Jacques Chabannes, chevalier et seigneur de Lapalisse, de Charles et de Passy, qui aurait combattu aux côtés de Xaintrailles et de Jeanne d’Arc. Le 4 juin 1451, il se voit restituer par lettres patentes du roi Charles VII le château, les terres et la seigneurie de Curton, accompagnée de ses dépendances. En effet, le domaine avait été retiré à la famille de Chabannes par les Anglais au profit de Louis de Beaumont, connétable de Navarre. Au XVIe siècle, le domaine de Curton est élevé au rang de marquisat. Il appartient alors à Jacques de Chabannes, connu pour sa victoire d’Issoire sur le comte Randau, chef des Ligueurs, en 1590.

Sous l’Ancien Régime, la paroisse est une cure de l’archiprêtré de Sadirac et dépend du diocèse de Bazas. En 1792, alors que le Clergé constitutionnel procède à la réorganisation des paroisses, le titre curial est maintenu à Saint-Martin. Lors de l’Organisation, au début du XIXe siècle, elle est élevée au rang de succursale du canton de Bouglon. Quelques années plus tard, Saint-Martin se voit octroyer la commune d’Heulies qui est officiellement supprimée. Nous savons qu’en 1790, le presbytère d’Heulies est vendu pour la somme de 790 livres 2 sols et 6 deniers. Celui de Saint-Martin est simplement saisi et restitué après le Concordat.

Son important boisement permet à la commune de développer une activité de sylviculture. Elle possède en outre de nombreux sentiers propices à la randonnée. La fête communale, la saint Martin, a lieu la troisième semaine d’août.


Commune

  • Nom des habitants : Curtonais, Curtonaises
  • Superficie : 4148 hectares
  • Population : 274 habitants (2006)
  • Cours d'eau :

    l’Avance

  • Origine du nom et description du blason :

    Grâce à un texte des Archives historiques de la Gironde , nous savons qu’en 1316 le village de Saint-Martin-Curton existe sous le nom de Curtens . En 1383, il devient Curton . Par la suite, il prend également le nom de son saint patron pour former l’appellation que nous connaissons aujourd’hui.


Informations pratiques

Mairie de saint-Martin-Curton : 05.53.93.06.38

Office de Tourisme de Casteljaloux : 05.53.93.00.00


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Valéry d’Amboise (1997). Dictionnaire d’Amboise, Aquitaine, RIS, BibTeX.

Brieuc Fages (1995). Carte archéologique de la Gaule, le Lot-et-Garonne, RIS, BibTeX.

Chanoine Durengues Fonds Durengues, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite