Accueil > Dordogne > Périgord Noir > Saint-Martial-de-Nabirat

Saint-Martial-de-Nabirat

Le bourg de Saint-Martial, entouré de petits bois de chênes et de genévriers, mérite une attention particulière : il possède plusieurs maisons typiques de l’architecture périgourdine et du Quercy.

La seule trace archéologique visible sur la commune, le Causse de Gramat, ne permet pas de dater avec certitude l’origine de l’occupation du territoire.

On sait en revanche que la première mention écrite de la commune apparaît au XIVe siècle, sous la forme de Sanctus Martialis prope montem Domae . Après s’être appelé Saint-Martial « près du Mont de Domme », la commune adopte son nom actuel en 1828.

Le village se développe en grande partie au Moyen Âge, passant aux mains de plusieurs grandes familles de la région. Il conserve de cette époque de nombreuses maisons.

Saint-Martial vit principalement de l’exploitation forestière, de la production de truffes et de la culture du tabac.

En raison de son architecture authentique, le bourg de Saint-Martial est un site inscrit.


Commune

  • Superficie : 1557 hectares
  • Population : 513 habitants (1999)
  • Origine du nom et description du blason :

    Le saint Martiel est, au IIIe siècle, le premier évêque de Limoges. Le nom du saint est associé à Nabirat , nom d’une commune voisine.


Informations pratiques

Mairie de Saint-Martial-de-Nabirat : 05.53.28.43.32

http://www.pays-perigord-noir.com

Office de tourisme de Domme : 05.53.31.71.00

http://www.ot-domme.com/


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Chantal Tanet et Tristan Hordé (2000). Dictionnaire des noms de lieux du Périgord, RIS, BibTeX.

(1997). Dictionnaire d’Amboise, Aquitaine, RIS, BibTeX.

Hervé Brunaux (2005). Domme et son pays, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite