Accueil > Dordogne > Périgord Vert > Saint-Martial-d’Albarède

Saint-Martial-d’Albarède

Situé ente la plaine de la Loue et le Causse périgourdin, Saint-Martial-d’Albarède est un petit bourg paisible qui conserve plusieurs témoignages architecturaux de son passé agricole et industriel.

Le sol calcaire du causse périgourdin a certes permis à certains entrepreneurs de s’enrichir mais il a longtemps rendu pénible la tâche aux paysans. En effet, ces derniers devaient enlever les pierres qui se trouvaient dans leur champ pour pouvoir cultiver.

Les nombreuses "bories", cabanes en pierres calcaires et en dalles de pierre, bâties entre le hameau des Farges et La Gondie, pour servir de remises à outils pour les vignerons, témoignent de cette activité. Certaines sont encore visibles.

Si les ressources agricoles de la commune sont toujours modestes, les mines de fer exploitées au Faureau du XVIIe siècle au XIXe siècle constituent la principale source de minerai de fer de nombreuses fonderies d’Excideuil.

En 1855, une brasserie est créée par le lorrain Jean Gangloff ainsi qu’un four à chaux à la Rebière.


Commune

  • Nom des habitants : Albarédiens, Albarédiennes
  • Superficie : 1052200 hectares
  • Population : 460 habitants (2009)
  • Cours d'eau :

    la Loue

  • Origine du nom et description du blason :

    Le nom du village a pour origine Martialis , nom latin dérivé de Mars, dieu de la guerre. Saint Martial est également le nom du premier évêque de Limoges, au IIIe siècle, particulièrement honoré en Dordogne, en Corrèze et dans la Creuse. Le deuxième élément viendrait du mot occitan albareda , signifiant « saulaie », dérivé de albar . Ce mot aurait pour origine le latin populaire albarus , c’est-à-dire « peuplier blanc » ou « saule blanc », du latin classique albus , « saule blanc », qui a donné « aube » en français. En effet, le village est traversé par les rives ombragées de la Loue et le peuplier blanc est un arbre qui pousse communément au bord des rivières.


Informations pratiques

Mairie : 05.53.62.48.11.

Office du tourisme du Haut Périgord : 09.53.68.95.56.

http://www.hautperigord.fr


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Hervé Gaillard (1997). Carte archéologique de la Gaule, la Dordogne, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite