Accueil > Landes > Grandes Landes de Gascogne > Saint-Justin

Saint-Justin

Les origines de la commune de Saint-Justin sont anciennes. Son histoire est très mouvementée, depuis le Moyen Age jusqu’au XVIIe siècle, et les différents troubles qui agitent la région des Landes aboutissent à la destruction de la ville qui est ensuite reconstruite.

La commune de Saint-Justin semble avoir été construite au cours du XIIe siècle, comme l’indique un écusson sur le pilier d’une vieille maison : « 10 février 1198 ».

Des fouilles ont également prouvé que le site est déjà habité à l’époque préhistorique et gallo-romaine.

L’événement le plus important pour Saint-Justin est la fondation de sa bastide en 1280. Celle-ci donne lieu à un acte de paréage, c’est-à-dire un contrat d’association entre deux seigneurs leur assurant une égalité de droit et de possession indivisible sur une même terre, entre la vicomtesse de Marsan et la commanderie béarnaise des hospitaliers de Caubin.

La bastide est l’élément fondateur de la ville et de son centre. L’enceinte entourant la ville se dote de huit tours de défense, dont trois sont toujours debout, comme la « Tour des sapeurs pompiers », qui est intégrée dans les bâtiments de la caserne.

En 1340, la ville appartient toujours à la vicomtesse de Marsan, mais est également attachée à la vicomté de Béarn.

La commune, comme beaucoup d’autres aux alentours, subit difficilement l’époque des guerres de Religion au XVIe siècle. De plus, en 1652, durant la Fronde, un dénommé Balthazar, au service du prince de Condé, détruit le château de Fondat à Saint-Justin.

Les années qui suivent ne sont pas plus calmes pour la ville, disputée entre les différents adversaires, jusqu’à ce qu’un procès-verbal datant du 9 juin 1654 constate la destruction totale de Saint-Justin.

Mais la ville s’est reconstruite rapidement. En effet, la duchesse de Montpensier, la Grande Mademoiselle, vient y séjourner quelques années plus tard.

Le 18 février 1965, une commune voisine de Saint-Justin, Arouille, est rattachée à la ville. De nos jours, la ville de Saint-Justin est entièrement restaurée et présente de nombreux vestiges et monuments rappelant les différentes époques de l’histoire que la cité a traversées.


Commune

  • Nom des habitants : Saint-Justinois, Saint-Justinoises
  • Superficie : 6559 hectares
  • Population : 888 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    la Douze

  • Origine du nom et description du blason :

    L’agglomération a été évangélisée par le premier évêque de Tarbes, saint Justin de Bigorre, martyrisé au Ve siècle. Les habitants ont alors choisi d’appeler leur village du nom de cet évêque.


Informations pratiques

Mairie de Saint-Justin : 05.58.44.82.16

Office du tourisme de Saint-Justin : 05.58.44.86.06


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Raoul Deloffre, Jean Bonnefous (2000). Églises, châteaux et fortifications des Landes méridionales du Moyen Âge à la Renaissance, RIS, BibTeX.

David Chabas (1970). Villes et villages des Landes, RIS, BibTeX.

Monique Veaux (1980). À la découverte de Mont-de-Marsan et sa région, RIS, BibTeX.

Bénédicte Boyrie-Fénié (2005). Dictionnaire toponymique des communes, Landes et bas-Adour, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite