Accueil > Dordogne > Périgord Noir > Saint-Germain-de-Belvès

Saint-Germain-de-Belvès

La commune de Saint-Germain-de-Belvès est très prisée par les visiteurs en raison de son riche patrimoine architectural, notamment de ses manoirs, et de la beauté de ses paysages.

Le site est occupé depuis le Néolithique, comme l’attestent des fouilles réalisées à la Cognole et au Boussat. On a aussi découvert un sarcophage rectangulaire à couvercle plat contenant deux individus, un adulte et un enfant.

Le village fait partie des six paroisses de la seigneurie de Berbiguières. Le bourg est fortifié comme le prouve un acte de construction du 14 avril 1495. Appelée à l’origine Saint-Germain-de-Berbiguières, la commune change de nom après la Révolution, le 5 Fructidor de l’an III.

Aujourd’hui, Saint-Germain-de-Belvès conserve une église romane, remaniée au XIXe siècle, et des manoirs du XVIe et du XVIIIe siècle.

Le nombre d’habitants de Saint-Germain-de-Belvès suit une courbe ascendante, ce qui est assez rare dans les campagnes du Périgord. En effet, beaucoup de retraités s’y installent pour profiter de son charme calme et paisible. De plus, le golf est très prisé par les touristes.


Commune

  • Superficie : 719 hectares
  • Population : 139 habitants (1999)
  • Origine du nom et description du blason :

    Le nom de la commune apparaît pour la première fois au XIIIe siècle sous la forme de Sanctus Germanus. Germanus évoque le nom d’un évêque d’Auxerre au Ve siècle.


Informations pratiques

Mairie de Saint-Germain-de-Belvès : 05.53.29.07.14

Office de tourisme de Belvès : 05.53.29.10.20


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Hervé Gaillard (1997). Carte archéologique de la Gaule, la Dordogne, RIS, BibTeX.

Chantal Tanet et Tristan Hordé (2000). Dictionnaire des noms de lieux du Périgord, RIS, BibTeX.

Valéry d’Amboise (1997). Dictionnaire d’Amboise, Aquitaine, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite