Accueil > Dordogne > Périgord Vert > Saint-Front-d’Alemps

Saint-Front-d’Alemps

Situé dans un vallon où coule l’Alemps qui se jette dans la Beauronne, Saint-Front-d’Alemps est située à égale distance de Brantôme, Thiviers et Périgueux.

Sur le territoire de la commune se trouvent plusieurs fiefs importants, repaires nobles et châteaux comme le celui de Rochemorin, ou encore de la Roche Pontissac. Ces demeures témoignent du rôle défensif important joué par le site.

Par la suite, la commune traverse l’histoire encombre, jusqu’au moment où elle est rattachée au canton de Brantôme après avoir appartenu, jusqu’au début du XIXe siècle, au canton d’Agonac.

Aujourd’hui la vocation de la commune est principalement agricole. En effet, elle développe surtout la polyculture et la sylviculture.


Commune

  • Nom des habitants : Saint-Frontais-d'Alemps, Saint-Frontaises-d'Alemps
  • Superficie : 1902 hectares
  • Population : 266 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    l’Alemps

  • Origine du nom et description du blason :

    Le nom de Saint Front d’Alemps apparaît au XIIIe siècle sous sa forme latinisée : sanctus frontus de lemps. Saint Fronto aurait été un disciple du Christ avant d’évangéliser le Périgord et de devenir le premier évêque de Périgueux. Lemps vient pour sa part d’un nom de personne gallo-romain, Lentius .


Informations pratiques

Mairie de Saint-Front-d’Alemps : 05.53.06.35.81

Office de tourisme de Brantôme : 05.53.05.80.52


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Abbé Farnier Autour de l’abbaye de Ligueux, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite