Accueil > Pyrénées-Atlantiques > Pays Basque > Saint-Esteben

Saint-Esteben

Saint-Esteben est un pittoresque petit village situé dans l’intérieur du Pays Basque intérieur au milieu d’une nature préservée. Entre les montagnes de Garralda et Elzarruzé, son territoire accidenté forme une bande étroite de 8 kilomètres sur 2 kilomètres.

Aucune découverte archéologique n’atteste d’une occupation des sols reculée dans cette commune de l’Arberoue. Cependant, les villages voisins offrent un patrimoine préhistorique particulièrement riche.

La première maison noble de la communauté est mentionnée dès 1249. Il s’agit de la maison Jauregi. En 1321, celle de San Esteban de Arberoa est citée à la Camara des Comptes de Pampelune, juridiction dont le rôle est de contrôler les finances du royaume.

C’est vers 1350 que s’installent dans la région de l’Arberoue les premiers seigneurs de Saint-Esteben qui ont un rôle décisif dans l’histoire navarraise. Plusieurs d’entre eux sont militaires, sous le commandement du roi de France.

Le palacio de la petite ville est mentionné dans les archives dès 1385. Au XVe siècle, un grand nombre de maisons sont anoblies en Arberoue, dont douze à Saint-Esteben en 1435. Ainsi, le roi de Navarre s’allie le peuple de la région dans le conflit de la guerre de Cent Ans, contre l’Angleterre.

C’est vers 1750 que s’installe une vicomté au sein de la seigneurie. Depuis le XVIIIe siècle, la commune de Saint-Esteben repose sur une économie essentiellement agricole.

L’accueil et la douceur de vivre font de Saint-Esteben une étape agréable aujourd’hui pour ceux qui s’éloignent de l’agitation de la côte Atlantique.


Commune

  • Nom des habitants : Donostiritars
  • Superficie : 1371 hectares
  • Population : 404 habitants (2009)
  • Cours d'eau :

    l’Arbéroue, le Garraldako erreka

  • Origine du nom et description du blason :

    Le nom basque de la commune est Donostiri (Donoztiri), que l’on peut décomposer en Don Eztebe Hiri , soit "le village de Monsieur Estebe", ou "de Monsieur Etienne".

    Le blason adopté par le village en 2003 reprend les armes des seigneurs de Saint-Esteben cités dès le XIVe siècle. Sur un fond or, un chêne symbolise la force et l’immortalité. À son sommet se trouve une pie qui au Moyen Âge figure l’oiseau du bonheur. Placée ainsi, elle crée le lien entre le ciel et la terre.


Informations pratiques

Mairie de Saint-Esteben : 05.59.29.42.31

http://saint.esteben.free.fr/


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Julia Gomez Prieto, Joëlle Daricau (1998). À la découverte de la Préhistoire basque, Guide tourisme culturel, RIS, BibTeX.

Jean-Baptiste Orpustan (2006). Nouvelle Toponymie basque, RIS, BibTeX.

Jacques Allières (2004). Les Basques, RIS, BibTeX.

Philippe Veyrin (1975). Les Basques, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite