Accueil > Landes > Adour Chalosse > Saint-Cricq-Chalosse

Saint-Cricq-Chalosse

Saint-Cricq-Chalosse est une commune landaise, située au cœur de la Chalosse et appartenant au canton d’Hagetmau. Son territoire est arrosé par le Louts, affluent de l’Adour.

Saint-Cricq-Chalosse possède un important patrimoine bâti dont deux châteaux qui enrichissent l’histoire de la commune. À l’origine, la commune de Saint-Cricq-Chalosse est divisée en trois paroisses, Saint-Cricq, Ségarret et Marquebielle. Deux châteaux s’inscrivent dans son paysage. Celui de Marquebielle est l’ancienne demeure des Lataulade remaniée au XVIe siècle. Le château de Poudenx date, quant à lui, de la Renaissance.

La commune comprend également plusieurs moulins dont celui de Saint-Cricq et celui d’Arricau situés sur le Louts.

Ces trois paroisses réunies depuis le 31 mai 1807 forment aujourd’hui une bourgade dynamique, avec un monde associatif vigoureux.


Commune

  • Nom des habitants : Saint-Cricquois, Saint-Cricquoises
  • Superficie : 2023 hectares
  • Population : 561 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    le Louts

  • Origine du nom et description du blason :

    La commune doit son nom à saint Cyr, martyrisé à l’âge de trois ans avec sa mère sainte Juliette sous le règne de Dioclétien. Le blason de la commune comporte en son centre un chevron d’azur qui schématise par sa forme la colline où est édifié le bourg et qui figure le Louts traversant la commune. En pointe du blason, un pin de sinople rappelle l’immense pin de Saint-Cricq. En chef du blason, figurent stylisés les deux châteaux du lieu, Marquebielle et Poudenx. De part et d’autre, le blason comporte des tiges de blé et une tige de maïs symbolisant l’agriculture, activité traditionnelle de la commune.


Informations pratiques

Mairie de Saint-Cricq-Chalosse : 05.58.79.38.86

http://pagesperso-orange.fr/saintcricqchalosse

Office du tourisme, Place de la République, 40700 Hagetmau, téléphone : 05.58.79.38.26 :

http://www.tourisme-hagetmau.com


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Raoul Deloffre, Jean Bonnefous (2000). Églises, châteaux et fortifications des Landes méridionales du Moyen Âge à la Renaissance, RIS, BibTeX.

Bénédicte Boyrie-Fénié (2005). Dictionnaire toponymique des communes, Landes et bas-Adour, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite