Accueil > Gironde > Libournais > Saint-Christophe-des-Bardes

Saint-Christophe-des-Bardes

Le site sur lequel est construit Saint-Christophe-des-Bardes est très ancien. L’origine du lieu remonte en effet à l’établissement des Celtes. Située à proximité se Saint-Emilion, la commune est aujourd’hui connue pour sa production de vins.

Au Moyen Âge, un château fort est construit sur la commune. Il s’agit du château Laroque. Les seigneurs de Laroque sont installés sur ce territoire pendant une longue période. Effectivement, on retrouve encore la trace de cette famille au XVIe siècle, époque où le seigneur est maire de Saint-Émilion.

L’histoire de la commune est également marquée par l’extraction de la pierre. Tout comme à Saint-Émilion, son sous-sol est parsemé de galeries d’où l’on extrait des blocs de pierre qui servent à édifier maisons et châteaux.

Aujourd’hui, la principale activité de la commune est viticole. En effet, soixante-dix exploitants se partagent cinq-cent-quarante-sept hectares de vigne, produisant ainsi des vins qui relèvent exclusivement de l’Appellation d’Origine Contrôlée Saint-Emilion.

Depuis décembre 1999, la commune, rattachée à la juridiction de Saint-Émilion, est inscrite sur la liste du Patrimoine mondial de l’Unesco au titre du Patrimoine paysager.


Commune

  • Code postal : 33384
  • Superficie : 768 hectares
  • Population : 521 habitants (2009)
  • Origine du nom et description du blason :

    Le nom de la commune provient du saint éponyme et de bardes , chantres celtes.


Informations pratiques

Mairie de Saint-Christophe-des-Bardes : 05.57.24.77.11

Office de Tourisme de Lussac : 05.57.24.95.62


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Michel de la Torre (1990). Gironde, guide complet de ses 542 communes, RIS, BibTeX.

Patrick Epron (1998). Dictionnaire de l’origine des noms de lieux en Gironde, RIS, BibTeX.

Garde (1993). Histoire de Lussac, RIS, BibTeX.

Raymond Guinodie Histoire de Libourne et des autres villages et bourgs de son arrondissement, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite