Accueil > Dordogne > Périgord Blanc > Saint-Barthélemy-de-Bellegarde

Saint-Barthélemy-de-Bellegarde

La bastide de Saint-Barthélemy-de-Bellegarde est située dans un espace boisé en plein cœur de la Double qui s’avère être une zone de passage obligé entre Montpon et Ribérac.

Fondée par le maître d’œuvre Amaury de Créon, sur ordre d’Édouard II, cette bastide datant de 1306 est l’une des dernières de la région. Ce sont alors des nouveaux types de villages qui rompent avec la conception médiévale de la ville s’organisant autour d’un château ou d’un édifice religieux. Vingt-cinq bastides sont fondées en Périgord entre la période de la guerre des Albigeois et la guerre de Cent Ans, c’est-à-dire de 1250 à 1316.

Saint-Barthélemy-de-Bellegarde connaît une période d’expansion, à partir du XIXe siècle, bien que ses marécages ne favorisent pas la culture. À partir des années 1880 la commune dispose d’une école, malgré le coût important que cela représente à l’époque. Plus tard sont financés des puits pour les animaux, un poids public ainsi qu’un pont à bascule, en 1913.

Aujourd’hui, Saint-Barthélemy-de-Bellegarde se dynamise grâce au tourisme vert.


Commune

  • Nom des habitants : Saint-Barthouméens, Saint-Barthouméennes
  • Superficie : 3238 hectares
  • Population : 508 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    l’Isle

  • Origine du nom et description du blason :

    La première mention du village Saint-Barthélemy-de-Bellegarde date de 1122 et est liée à son église d’après un document intitulé Capella Sancti Bartholomei de Chamillac. Ce dernier terme est remplacé en 1178 par la garde à la suite de la donation de l’église au prieuré de Gardedeuilh. Barthélemy fait référence à un des douze apôtres de Jésus et Bellegarde proviendrait de l’occitan bèla garda , garda faisant référence à un lieu peu élevé ou à un édifice religieux.


Informations pratiques

Mairie de Saint-Barthélémy-de-Bellegarde : 05.53.80.36.06

Office de tourisme de Montpon-Ménestérol : 05.53.82.23.77


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Hervé Gaillard (1997). Carte archéologique de la Gaule, la Dordogne, RIS, BibTeX.

Florence Broussaud-Le Strat (2006). La Double : un pays en Périgord, RIS, BibTeX.

, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu

  • Bascule de Saint-Barthélémy-de-Bellegarde

    Les bascules, comme celle de Saint-Barthélémy-de-Bellegarde, permettaient de peser diverses marchandises.
    La bascule de (...)

    Dordogne - Saint-Barthélemy-de-Bellegarde
  • Château de la Devise

    Le château de la Devise se situe à l’ouest de la commune de Saint-Barthélemy-de-Bellegarde, à flanc de coteau. Il évoque la rencontre de la noblesse (...)

    Dordogne - Saint-Barthélemy-de-Bellegarde
  • Église Saint-Barthélemy

    L’église Saint-Barthélemy de Bellegarde est d’époque romane. Elle se caractérise par la simplicité de son plan et la sobriété de son ornementation. (...)

    Dordogne - Saint-Barthélemy-de-Bellegarde
  • Monument aux morts de Saint-Barthélémy-de-Bellegarde

    Le monument aux morts de Saint-Barthélémy-de-Bellegarde se distingue par sa sculpture réaliste d’un soldat de la grande guerre.
    La composition des (...)

    Dordogne - Saint-Barthélemy-de-Bellegarde

Partager cette visite