Accueil > Landes > Landes océanes > Saint-Barthélemy

Saint-Barthélemy

Saint-Barthélemy, ancien fief de riches seigneurs, offre une vue splendide sur la vallée de l’Adour et la chaîne pyrénéenne. Son histoire est marquée au XIXe siècle par l’empreinte originale de son maire, Eugène Trubert, qui finance d’importants travaux de rénovation.

D’après la copie d’une donation, retrouvée au presbytère de la paroisse, le nom de Saint-Barthélemy apparaît le 9 mai 1299 dans une donation d’Anton d’Albret, seigneur du pays de Seignanx, à son fils illégitime. La paroisse reste sous la domination des Albret pendant tout le Moyen Âge. Elle est alors surnommée « Lous Pes Hagnous », c’est-à-dire les pieds dans la boue, en référence aux marais qui l’entourent.

Lors de la Révolution, la commune prend un nom laïc et devient Mont-Paludar, du nom du prieuré de Saint-Barthélemy, Paludar. Elle devient autonome en 1848.

À partir de 1868, Saint-Barthélemy bénéficie du dynamisme de son maire, Eugène Trubert, qui fait sortir de terre une église, un presbytère, une école et une maison communale, sans rapport avec les modestes moyens de la petite commune. Ces constructions voient le jour grâce à la générosité de donateurs privés, quelques riches propriétaires, dont il fait lui-même partie.

Aujourd’hui, suite à des interventions pour consolider et rehausser les digues contre les crues, il ne reste que 225 hectares de barthes inondables dans la commune. Malgré cela, Saint-Barthélemy continue de se développer, notamment grâce à la proximité de la ville de Bayonne.


Commune

  • Nom des habitants : Saint-Barthéleminois, Saint-Barthéleminoises
  • Superficie : 600 hectares
  • Population : 331 habitants (2006)
  • Cours d'eau :

    Barthes de l’Adour

  • Origine du nom et description du blason :

    L’origine du nom vient de l’un des douze apôtres, Bartholomeus.


Informations pratiques

Mairie de Saint-Barthélémy : 05 59 56 21 01

Office de Tourisme du Seignanx : 05 59 45 19 19

http://www.otc-seignanx.com


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

David Chabas (1970). Villes et villages des Landes, RIS, BibTeX.

Bulletin de la Société de Borda, années 1932/1933, RIS, BibTeX.

Bénédicte Boyrie-Fénié (2005). Dictionnaire toponymique des communes, Landes et bas-Adour, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite