Accueil > Gironde > Bordelais > Saint-Aubin-de-Médoc

Saint-Aubin-de-Médoc

Village rural depuis le Moyen Âge, Saint-Aubin-de-Médoc devient une ville dans les années 1960 quand se développe sur son territoire l’industrie aérospatiale. Depuis la fin du XXe siècle, on y travaille à l’élaboration d’avions.

Saint-Aubin-de-Médoc est constituée de landes traversées par des bergers qui font paître leurs troupeaux sur des pâturages pendant des siècles. Du Moyen Âge à la Révolution, des agriculteurs s’installent également sur ces terres où des parcelles boisées sont à leur tour exploitées par des forestiers. Peu à peu s’établit un village où est construite une église au XIIe siècle et où sont fondées des tuileries. Des vignes sont aussi plantées, notamment par la puissante famille Lasalle à qui appartient le domaine de Villepreux et par les chanoines de Saint-André de Bordeaux qui occupent le château de Cujac.

Après la Révolution, le domaine de Villepreux est amputé de 3 000 hectares qui sont cédés aux habitants. À l’élevage traditionnel de brebis, qui décline, s’ajoutent ceux de bovins et de chevaux. Au XIXe siècle, la principale ressource de Saint-Aubin devient d’ailleurs la vente de fumier qu’achètent les maraîchers des villes voisines. Avec l’arrivée de l’industrie aérospatiale, des centaines d’ingénieurs, ouvriers et autres employés viennent habiter la commune. Dès lors, celle-ci change radicalement de destinée.

Faisant à présent partie de la communauté urbaine de Bordeaux (CUB), Saint-Aubin-de-Médoc conserve cependant des espaces ruraux qui lui donnent un charme apprécié par ses habitants.


Commune

  • Code postal : 33376
  • Nom des habitants : Saint-Aubinois, Saint-Aubinoises
  • Superficie : 3400 hectares
  • Population : 4990 habitants (1999)
  • Origine du nom et description du blason :

    probablement de saint Aubin, saint patron de la paroisse.


Informations pratiques

Mairie de Saint-Aubin-de-Médoc : 05 56 70 15 15.

http://www.saint-aubin-de-medoc.fr/


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Patrick Epron (1998). Dictionnaire de l’origine des noms de lieux en Gironde, RIS, BibTeX.

Michel de La Torre (1990). Gironde, Le guide complet de ses 542 communes, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite