Accueil > Landes > Adour Chalosse > Saint-Aubin

Saint-Aubin

Saint-Aubin est jusqu’au XVIIIe siècle une seigneurie vassale de la famille de Poyaller. De ce passé noble subsistent un château et une chapelle.

L’occupation préhistorique de Saint-Aubin a laissé les vestiges d’un atelier de haches funéraires et une grotte artificielle au Biélan. La première citation de la paroisse de Saint-Aubin est faite au VIIIe siècle. Elle appartient à l’archiprêtré de Doazit jusqu’au Concordat de 1801 qui dessine une nouvelle carte des paroisses.

Les premiers seigneurs de Saint-Aubin, mentionnés au XIIIe siècle, sont vassaux des seigneurs de Poyaller jusqu’à la constitution des communes au XVIIIe siècle.

La ville connaît des années sanglantes durant la Fronde. Dès 1650, les troupes du Prince s’installent à Saint-Aubin et rançonnent la population ; deux ans plus tard, la ville est ravagée par les chevaliers de Poyanne assistés de soldats irlandais.

En outre, à la fin du XVIIe siècle, Saint-Aubin est touchée par la famine qui ravage la Chalosse. En 1670, les Saint-Aubinois participent à la révolte contre la gabelle, taxe sur le sel.

En 1791, trois quartiers distincts, Saint-Aubin proprement dit, Poyaller et Malabat, sont réunis pour ne plus former que la commune autonome de Saint-Aubin.

Commune rurale, Saint-Aubin prospère grâce à l’exploitation forestière, à l’agriculture et à l’élevage de volailles.


Commune

  • Nom des habitants : Saint-Aubinois, Saint-Aubinoises
  • Superficie : 972 hectares
  • Population : 457 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    la Gouaougue

  • Origine du nom et description du blason :

    Les origines toponymiques de Saint-Aubin peuvent découler du nom de l’évêque d’Angers, sans que l’on puisse toutefois l’affirmer.


Informations pratiques

Mairie de Saint-Aubin : 05.58.97.72.16

Office de Tourisme du canton de Mugron : 05.58.97.99.40


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

David Chabas (1970). Villes et villages des Landes, RIS, BibTeX.
Serge Pacaud (2004). Patrimoine landais : Villages et Visages des Landes au début du XXe siècle, RIS, BibTeX.
Béatrice Boyrie-Fénié (2005). Dictionnaire toponymique des communes, Landes et bas-Adour, RIS, BibTeX.
, Guide Internet des Landes, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite