Accueil > Dordogne > Périgord Blanc > Saint-Aquilin

Saint-Aquilin

La petite commune de Saint-Aquilin, implantée en hauteur, met habilement en valeur son double patrimoine, à la fois rural et aristocrate.

Le dolmen de Peyrebrune, qui date du Néolithique, témoigne d’une occupation humaine très ancienne sur ce site. À l’époque médiévale, le repaire féodal de Récidou garde l’accès au vallon du Salembre. Ce repaire est à l’origine du château de Belet.

D’autre part, un prieuré de l’ordre de Grandmont est mentionné à Boisset au XIIIe siècle, il a aujourd’hui disparu. Par la suite, les guerres de Religion des XVe et XVIe siècles impliquent la reconstruction de l’église Saint-Eutrope. C’est aussi à cette époque que le château du Roc est édifié.

Ville de maisons nobles, Saint-Aquilin n’en demeure pas moins une commune rurale : à Boisset par exemple, au XIXe siècle, une vingtaine de personnes travaillent dans les métairies, sans compter le personnel domestique. Par ailleurs, les nombreux cours d’eau sont exploités par des moulins à eau, encore visibles de nos jours.

L’économie de la commune de Saint-Aquilin est toujours fondée essentiellement sur l’agriculture (ovins, bovins, porcins, volailles, polyculture et sylviculture). Plus récemment, la ville cherche à mettre en valeur son riche patrimoine par le biais de l’association des Amis de Saint-Aquilin.


Commune

  • Nom des habitants : Aquilinois, Aquilinoises
  • Superficie : 2235 hectares
  • Population : 450 habitants (1999)
  • Origine du nom et description du blason :

    Le nom de la commune vient du nom d’un évêque d’Évreux du VIIe siècle Aquilinus , qui donne « Acquelin » ou « Agulin » sous sa forme occitane, puis « Aquilin ».


Informations pratiques

Office de tourisme de Neuvic : 05.53.81.52.11

Mairie de Saint-Aquilin : 05.53.54.12.43


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Conseil général de la Dordogne, RIS, BibTeX.

Les Amis de Saint-Aquilin (2002). Il était une fois... Saint-Aquilin en Périgord, RIS, BibTeX.

Chantal Tanet et Tristan Hordé (2000). Dictionnaire des noms de lieux du Périgord, RIS, BibTeX.

François Arbellot (1994). Origine des noms de lieux en Limousin et Périgord, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite