Accueil > Lot-et-Garonne > Vallée du Lot > Saint-Antoine-de-Ficalba

Saint-Antoine-de-Ficalba

Ancienne possession de l’ordre d’hospitaliers de Saint-Antoine, la commune de Saint-Antoine-de-Ficalba accueille sur son territoire une commanderie au XIVe siècle.

Le site de Saint-Antoine-de-Ficalba est tardivement occupé par les membres de cette commanderie. La population principale est alors principalement composée d’ecclésiastiques et d’hospitaliers. Ces derniers se définissent comme étant les chevaliers de saint Antoine. De cette commanderie, il subsiste la chapelle, réaménagée en église paroissiale de la ville suite au développement démographique. Saint-Antoine-de-Ficalba se serait d’abord bâtie autour de cette commanderie.

Par la suite, la présence d’une route importante à proximité favorise l’installation d’une population de laïcs. Cette route relie Paris à Barèges, commune du département des Hautes-Pyrénées. En tant qu’importante voie de communication, et donc très fréquentée, elle favorise ainsi la construction d’auberges et de relais de poste.

Ce deuxième noyau se développe encore à la fin du XIXe siècle, surtout après la construction d’un important champ de foire en 1878.

De nos jours, Saint-Antoine-de-Ficalba est une petite ville qui vit autour de son artisanat et de ses activités saisonnières.


Commune

  • Nom des habitants : Saint-Antonins, Saint-Antonines
  • Superficie : 1089 hectares
  • Population : 557 habitants (1999)
  • Origine du nom et description du blason :

    Au XVIe siècle, on parle de la cité de Sancti Antoni de Ficnalbana . La commune porte le nom de Saint-Antoine , afin de montrer son ancienne dépendance à l’ordre du même nom.


Informations pratiques

Mairie de Saint-Antoine-de-Ficalba : 05.53.41.70.98


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Chanoine Durengues Fonds Durengues, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu

  • Église Saint-Antoine

    L’église paroissiale Saint-Antoine est à l’origine la chapelle de la commanderie d’hospitaliers, fondatrice de l’actuelle commune de (...)

    Lot-et-Garonne - Saint-Antoine-de-Ficalba
  • Mairie-école de Saint-Antoine-de-Ficalba

    Suite à la loi de Jules Ferry instaurée en 1882, l’instruction des enfants devient obligatoire. Devenu par la suite une figure emblématique de la (...)

    Lot-et-Garonne - Saint-Antoine-de-Ficalba
  • Maison de maître à Saint-Antoine-de-Ficalba

    La maison de notable de Saint-Antoine-de-Ficalba illustre la continuité d’occupation d’un lieu.
    La carte de Cassini nous apprend, en effet, que le (...)

    Lot-et-Garonne - Saint-Antoine-de-Ficalba
  • Maison forte du Péchon

    La maison forte du Péchon possède la même typologie que les maisons fortes du Moyen Âge construites afin de se protéger des invasions. Moins sûres que (...)

    Lot-et-Garonne - Saint-Antoine-de-Ficalba

Partager cette visite