Accueil > Gironde > Haute-Gironde > Saint-Androny

Saint-Androny

La commune de Saint-Androny se situe au nord de Blaye, en bordure de la Gironde face aux iles de l’estuaire.

Des silex, découverts çà et là sur la commune, attestent une occupation du site précoce, dès la préhistoire. Cette présence humaine est confirmée pour la période gallo-romaine par les nombreuses découvertes effectuées au XIXe siècle. Au lieu-dit le Bayle, F. Daleau met ainsi au jour notamment des débris de constructions, de la poterie, des monnaies et un fragment de sarcophage sculpté représentant Mars et Apollon. E. Féret signale des tombes gallo-romaines au sud du bourg et E. Piganeau mentionne de vieux murs et des tombes antiques au lieu-dit Puy de Lignac. En 1969 et 1970, de nouveaux sites sont découverts à Coudonneau, Gayet et Ménaudat par R. Dorille et M. Jadouin.

Une église existe au XIIe siècle, mais elle est en grande partie détruite et remplacée par un édifice moderne en 1877. Seul subsiste son chevet roman.

La commune, située dans une zone de marais, en bordure de la Gironde, est en partie établie sur l’île de Patiras, qui constitue une réserve ornithologique. Le marais couvre environ mille-deux-cents hectares, avec un important réseau de canaux et ruisseaux qui font le bonheur des pêcheurs et chasseurs. La ville dispose naturellement d’un petit port de pêche (la Belle étoile) caractéristique des ports des communes riveraines de l’estuaire. Il est notamment le lieu d’une fête annuelle.

De plus, la commune vie de la viticulture et ce, depuis le début du XXe siècle. Aujourd’hui, une dizaine de "châteaux" se partagent les deux-cents hectares de vignes.

La situation géographique de Saint-Androny en fait un lieu d’intérêt pour son patrimoine naturel.


Commune

  • Code postal : 33370
  • Nom des habitants : les Saint-Andronysiens, Saint-Andronysiennes
  • Superficie : 2000 hectares
  • Population : 566 habitants (1999)
  • Origine du nom et description du blason :

    du nom de son saint patron Androny, du grec Andronic, martyr du début du IVe siècle.


Informations pratiques

Mairie de Saint-Androny : 05.57.64.42.33

Office de tourisme du canton de Blaye : 05.57.42.12.09


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Johel Coutura (1988). Blaye, porte de Bordeaux, RIS, BibTeX.

Birolleau-Brissac (1968). Histoire de Blaye, RIS, BibTeX.

(1982). “Abbayes et couvents du Blayais”, in Paris (édité par), Les Cahiers du Vitrezay, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu

  • Église Saint-Androny

    L’église Saint-Androny, dans le village du même nom, est l’un de ces nombreux sanctuaires de la Gironde reconstruits au XIXe siècle sous l’impulsion (...)

    Gironde - Saint-Androny
  • Monument aux morts de Saint-Androny

    Élevé sur la place de l’église, le monument aux morts de Saint-Androny est un exemple de sobriété.
    Au lendemain de la Grande Guerre, les (...)

    Gironde - Saint-Androny
  • Saint Bartholomé de Martiribus

    Conservée en l’église paroissiale de saint-Androny, une toile peinte représente le saint archevêque de Braga.
    Exposée au-dessus de la porte d’entrée (...)

    Gironde - Saint-Androny

Partager cette visite