Accueil > Dordogne > Périgord Blanc > Saint-André-de-Double

Saint-André-de-Double

La commune de Saint-André-de-Double est entourée d’une forêt et possède une église fortifiée, témoin des troubles passés.

Le site de Saint-André-de-Double, haut de 138 mètres, peut expliquer une implantation humaine précoce. Toutefois, celle-ci n’est attestée avec certitude qu’au Moyen Âge. La fondation de ce village s’explique alors sans doute par l’explosion démographique que connaît la France à partir du XIe siècle. Toutefois, il n’existe pas de vestiges civils médiévaux, seule l’église date, pour ses parties les plus anciennes, du XIIe siècle. Le bourg dépendre alors certainement d’une châtellenie proche.

Comme la plupart des communes alentours, Saint-André-de-Double souffre de la guerre de Cent Ans entre le royaume de France et le duché anglais d’Aquitaine, ce dont témoigne la fortification de l’église suivant une pratique commune en Périgord, région à la frontière entre les deux belligérants. En effet, dans cette région, l’église sert bien souvent de refuge aux populations lorsque la proximité d’un château fort fait défaut. Les seigneurs locaux encouragent même, parfois financièrement, la fortification des églises pour servir de relais défensif.

Par ailleurs, la commune de Saint-André-de-Double tire l’essentiel de ses revenus de l’exploitation de la forêt de la Double et des marais qui l’entourent. Ceux-ci sont assainis au milieu du XIXe siècle. Enfin, l’industrie du verre constitue une autre source importante pour l’économie de la région.

Aujourd’hui, comme de nombreuses communes des environs, Saint-André-de-Double compte sur le développement du tourisme vert pour diversifier ses ressources.


Commune

  • Nom des habitants : Andréens du Double, Andréennes du Double
  • Superficie : 2761 hectares
  • Population : 155 habitants (2006)
  • Origine du nom et description du blason :

    Le nom de la commune vient du nom de l’apôtre André, Andreas en grec, qui donne Sanctus Andreas au XIIIe siècle. Le nom « Double », du nom de la forêt qui borde le village, est certainement un ajout du XVIIIe siècle.


Informations pratiques

Mairie de Saint-André-de-Double : 05.53.80.02.31

http://mairie.pagespro-orange.fr/st-andre-de-double/

Office de tourisme de Neuvic : 05.53.81.52.11

http://www.tourisme-perigueux.fr/


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Conseil général de la Dordogne, RIS, BibTeX.

Collectif “Neuvic-sur-l’Isle : les communes du canton”, RIS, BibTeX.

Chantal Tanet et Tristan Hordé (2000). Dictionnaire des noms de lieux du Périgord, RIS, BibTeX.

François Arbellot (1994). Origine des noms de lieux en Limousin et Périgord, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu

  • Église de Saint-André-de-Double

    L’église de Saint-André-de-Double est un édifice roman auquel sont venus s’ajouter par la suite des éléments de fortification.
    L’église de (...)

    Dordogne - Saint-André-de-Double
  • Lavoir de Saint-André-de-Double

    Le lavoir de Saint-André-de-Double, situé le long d’une rivière, s’intègre particulièrement bien à son environnement naturel.
    Le petit lavoir de (...)

    Dordogne - Saint-André-de-Double
  • Manoir de Pouyoulet

    Le manoir de Pouyoulet se trouve sur la commune de Saint-André-de-Double. Son toit est typique de l’architecture périgourdine.
    Cet ancien repaire (...)

    Dordogne - Saint-André-de-Double
  • Monument aux morts de Saint-André-de-Double

    Le monument aux morts de Saint-André-de-Double présente de nombreux éléments qui symbolisent les vertus militaires.
    Le cénotaphe de (...)

    Dordogne - Saint-André-de-Double
  • Puit de Saint-André-de-Double

    Le puits de Saint-André-de-Double adopte le style périgourdin, comme l’indiquent la forme et l’inclinaison de sa toiture.
    Ce puits est protégé par (...)

    Dordogne - Saint-André-de-Double

Partager cette visite