Accueil > Dordogne > Périgord Noir > Saint-André-d’Allas

Saint-André-d’Allas

Issue de la réunion de deux villages fondés au Moyen Âge, la commune de Saint-André-d’Allas s’est développée autour de sa remarquable église, construite au XIIe siècle.

La présence humaine sur le site de Saint-André-d’Allas est très ancienne. Situé à proximité de la vallée de la Vézère, le territoire recèle une multitude de cavernes occupées dès la Préhistoire. Ces cavités naturelles servent également d’abris, au Moyen Âge, lors des guerres et des invasions barbares.

C’est au Moyen Âge que les deux villages de Saint-André-d’Allas et d’Allas-l’Évêque se développent véritablement. Les grandes maisons à étages qui forment le bourg de Saint-André-d’Allas sont alors regroupées autour de l’imposante église Saint-André. Cette petite église romane à l’origine, devient en 1307 le siège d’un important archiprêtré regroupant 48 paroisses.

La sérénité des lieux charme les évêques de Sarlat qui décident au XIVe siècle d’y établir une de leurs résidences secondaires au lieu-dit « Boussiéral ». Au XVIIIe siècle est construit l’unique château de la commune, le château du Roch.

De nos jours, le village de Saint-André-d’Allas est connu notamment pour les cabanes dites du Breuil. Elles constituent l’un des plus beaux exemples de cabanes en pierres sèches du Périgord.


Commune

  • Nom des habitants : Andrésiens, Andrésiennes
  • Superficie : 2877 hectares
  • Population : 592 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    la Petite Beune

  • Origine du nom et description du blason :

    Le nom du village est né de la réunion de Saint-André et Allas-l’Évêque en 1825. Saint-André apparaît dans des archives non datées sous une forme latinisée Sanctus Andreas . Andreas , nom grec de l’un des douze apôtres puis nom latin de plusieurs saints, signifie « viril ». Allas, écrit tout d’abord Alas , provient d’un nom de peuple, Alanos , qui signifie « Les Alains ».


Informations pratiques

Mairie de Saint-André-d’Allas : 05.53.59.23.02

Office de tourisme de Sarlat : 05.53.31.45.45


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

, RIS, BibTeX.

Chantal Tanet, Tristan Hordé (2000). Dictionnaire des noms de lieux du Périgord, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite