Accueil > Pyrénées-Atlantiques > Béarn > Saint-Abit

Saint-Abit

Arrosée par les cours du Luz et de l’Escourre, Saint-Abit se déploie dans un écrin de vallons boisés, en surplomb du gave de Pau. De ses origines anciennes, attestées par des sources écrites depuis le XIIIe siècle, ce petit village rural conserve de beaux vestiges en la présence notamment de vieilles demeures béarnaises et d’un château du XVIIIe siècle.

Au XIVe siècle, deux seigneurs se partagent les terres de Saint-Abit et prêtent tous deux serment au vicomte du Béarn. Il s’agit d’Arnaud de Saint-Avit et de Bernard de Saint-Avit. En 1373, Gaston Fébus, vicomte du Béarn, dote le chef de l’une des compagnies de son armée, Arnaud-Guilhem de Saint-Avit, du titre d’abbé laïque. Celui-ci devient alors le titulaire de droit de l’église du lieu, dont il est patron et protecteur, et de la demeure qui s’y rattache.

À partir du XVIe siècle, on compte deux châteaux dans le village qui appartiennent à deux abbayes laïques différentes et concurrentes. Au XVIIe siècle, aux États régionaux du Béarn, une délibération officialise la présence d’une seigneurie divisée entre trois seigneurs : les Peyré demeurant dans leur abbaye laïque, les d’Abadie de Livron qui ont un petit château et les d’Espalungue d’Arros qui demeurent dans ce village. Ces trois familles se partagent la dîme et les revenus des terres du village.

En 1772, le seigneur de Peyré et le sieur de Livron sont reconnus comme les deux abbés laïques officiels et obtiennent le droit de nommer alternativement le curé du village. Les deux familles s’unissent par la suite grâce au jeu des alliances.

Des propriétés de la famille de Livron, il reste aujourd’hui à Saint-Abit un château du XVIIIe siècle, ainsi qu’un manoir du XIIe siècle, réduit en ruines. On trouve également l’église Saint-Jean-Baptiste, au préalable consacrée à saint Pierre et vraisemblablement antérieure au XVIe siècle.


Commune

  • Nom des habitants : Saint-Abitois, Saint-Abitoises
  • Superficie : 422 hectares
  • Population : 274 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    le Luz

  • Origine du nom et description du blason :

    La dénomination de la commune de Saint-Abit dériverait du nom de saint Avit. Il y a deux saint Avit dans la religion catholique : un évêque de Vienne du VIe siècle et un ermite de la région d’Orléans, mort en 530.


Informations pratiques

Mairie de Saint-Abit : 05 59 71 21 09

Office de tourisme de Pau : 05 59 81 15 98


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Michel Grosclaude (2006). Dictionnaire toponymique des communes du Béarn, RIS, BibTeX.

Hubert Dutech (2003). Lo Noste Béarn, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu

  • Bastion Labbadie

    Propriété de deux abbés laïques concurrents durant l’essentiel de son histoire, le village de Saint-Abit voit l’un d’entre eux construire au XVIIIe (...)

    Pyrénées-Atlantiques - Saint-Abit
  • Église Saint-Jean-Baptiste

    La commune de Saint-Abit a la particularité de compter, à la fin du Moyen Âge et pendant toute l’Époque moderne, deux abbés laïques, chacun étant le (...)

    Pyrénées-Atlantiques - Saint-Abit
  • Lavoir de Saint-Abit

    Chaque village possède traditionnellement un lavoir, permettant aux lavandières de laver le linge. Celui de la commune de Saint-Abit rappelle par (...)

    Pyrénées-Atlantiques - Saint-Abit
  • Monument aux morts de Saint-Abit

    Pour honorer le souvenir des soldats tombés au combat, Saint-Abit fait élever un monument aux morts qui prend la forme singulière d’un mur évoquant (...)

    Pyrénées-Atlantiques - Saint-Abit

Partager cette visite