Accueil > Dordogne > Périgord Pourpre > Sadillac

Sadillac

Le site de Sadillac est occupé dès l’Antiquité comme en témoignent quelques céramiques gallo-romaines ainsi que des sarcophages contemporains ou wisigothiques découverts dans l’ancien cimetière.

Ce sont les moines, dont le rôle est essentiel aux Xe et XIe siècles dans l’aménagement de l’espace rural et son dynamisme économique, qui sont à l’origine du bourg de Sadillac. Au XIe siècle, les moines de l’abbaye de Moissac y établissent un prieuré bénédictin, dont subsiste une église au chœur décoré de chapiteaux romans sculptés.

Campé sur un petit éperon rocheux, Sadillac est une ville médiévale entourée d’une enceinte quadrangulaire, dont le tracé reste visible dans le parcellaire actuel. Ces fortifications ont joué un rôle important pendant la guerre de Cent Ans.

Sadillac est rasée par les protestants pendant les guerres de Religion au XVIe siècle. De l’époque, le village conserve l’abside de son église ; le prieuré est transformé en forteresse.


Commune

  • Superficie : 563 hectares
  • Population : 92 habitants (1999)

Informations pratiques

Mairie de Sadillac

Tél. : 05.53.58.44.96 / Fax : 05.53.58.44.96

E-mail : mairie.sadillac@orange.fr

La mairie est ouverte le mardi de 9h à 12h et de 14h à 17h, et le jeudi de 14h à 17h.

Office de Tourisme d’Eymet

Tél. : 05.53.23.74.95 / Fax : 05.53.27.98.76

E-mail : ot.eymet@perigord.tm.fr

Site Internet : http://www.eymet-perigord.fr


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Abbé Audierne (1992). Guide monumental du Périgord illustré – Les grandes figures du Périgord, RIS, BibTeX.

M. Coste Histoire de Sadillac, RIS, BibTeX.

M. Bacoque, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite