Accueil > Dordogne > Périgord Vert > Gonterie-Boulouneix (la) > Ruines du prieuré rural de Belaygues à La Gonterie-Boulouneix

Ruines du prieuré rural de Belaygues à La Gonterie-Boulouneix

La Gonterie-Boulouneix conserve les vestiges d’un prieuré bénédictin du XIIe siècle dépendant de Ligueux.

De l’ancien prieuré, subsistent un chevet plat orné d’arcatures, ainsi qu’un porche en plein cintre dont l’archivolte est sculptée d’un cordon de têtes de clous. Aussi, sur les murs de l’édifice, des traces d’un cadran solaire et d’une litre sont encore bien visibles.

En effet, sous l’Ancien Régime, le droit de litre est le droit qu’ont certains seigneurs de faire peindre ou sculpter leurs armoiries au-dedans ou au-dehors des églises. Cet acte se fait en l’honneur des membres défunts de leur famille.

À l’origine, ce prieuré accueille des femmes de sang royal. Cependant, sous la Révolution, trois religieuses et un chapelain y vivent grâce aux revenus de l’église. Puis les matériaux de la toiture et une partie des murs sont vendus en 1809, ce qui explique en partie l’état de ruines du prieuré.

En 1978, l’association des « Amis de Belaygue » fait établir le devis du clocher de cet édifice inscrit à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

(1998). BSHAP, RIS, BibTeX.


Partager cette visite