Accueil > Dordogne > Périgord Pourpre > Varennes > Ruines du moulin de Port-de-Lanquais

Ruines du moulin de Port-de-Lanquais

Mentionné au XVIe siècle, le moulin de Port-de-Lanquais fait surtout partie de l’inventaire national des moulins de 1809. Situé à Varennes, il est aujourd’hui en ruine, car abandonné depuis 1908, mais on peut voir sa partie basse, bien conservée.

L’enquête nationale lui attribue deux meules horizontales. C’est un moulin de berge, dont la roue verticale et le rouet se partageaient la hauteur de chute. Il a été désaffecté lors de la mise en eau du barrage des Tuilières en 1908, comme la plupart des moulins du canton de Lalinde.

Du fait de la baisse des eaux de la Dordogne, on peut retrouver les fondations du moulin. Le bâti de la partie basse, en pierre de taille, est assez bien conservé. Il présente, tournée vers la rivière, une haute voûte qui abritait le rouet. L’eau s’écoulait ensuite dans la Dordogne.

Le bief de ce moulin existe toujours et accueille le cours du Couzeau, qui s’évacue en cascade dans la rivière en empruntant l’ancien canal de décharge.


Patrimoine


Informations pratiques

Ce moulin ne se visite pas.


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Association Les Pesqueyroux (2006). Les Moulins du canton de Lalinde, RIS, BibTeX.


Partager cette visite