Accueil > Dordogne > Périgord Vert > Saint-Saud-Lacoussière > Ruines de l’abbaye de Peyrouse

Ruines de l’abbaye de Peyrouse

L’abbaye cistercienne de Peyrouse à Saint-Saud-Lacoussière, aujourd’hui disparue, est fondée en 1153 par Saint Bernard.

Etablie au Moyen Âge, l’abbaye occupe le fond plat et inondable de la vallée étroite et encaissée du ruisseau de Palin, à 250 mètres en aval d’un étang créé par les moines, qui subsiste encore derrière une digue de 7 mètres de haut. Elle est peu à peu délaissée au fil du temps. Ainsi, un descriptif et état des lieux de 1683 en soulignent déjà le délabrement et l’humidité. En 1791 il ne reste que trois moines.

Saccagée, il n’en subsiste presque rien, si ce n’est, dans la broussaille, un pan de mur de l’église et une porte monumentale du XVIIIe siècle.

On peut toujours voir aujourd’hui un petit pont de pierre pour traverser le Palin et aller à la fontaine de dévotion, ainsi que les murs d’endiguement pour protéger l’abbaye des inondations.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Henri Brives (2001). Balade dans le canton de Saint-Pardoux-la-Rivière, RIS, BibTeX.

L. Grillon (1955). “Les abbayes cisterciennes de la Dordogne”, RIS, BibTeX.


Partager cette visite