Accueil > Dordogne > Périgord Pourpre > Pressignac-Vicq > Ruines de Cancelade

Ruines de Cancelade

Selon la tradition, l’église de Pressignac aurait été construite avec les matériaux d’une église plus ancienne, dont on peut voir les ruines à Cancelade, lieu-dit situé à 1 500 mètres à l’ouest du bourg. Ces ruines se dressent dans la vallée de la Sérouze, où l’on a pu mettre en évidence un oppidum gallo-romain.

Cancelade, dont le nom signifie sans doute "lieu fermé", était peut-être entouré de défenses. Le site était aménagé au sommet du coteau qui domine la vallée et était fermé par un double réseau de fossés.

Cancelade signifie aussi "sanctuaire". Il s’agissait d’un lieu de pèlerinage important associé à la source voisine de Peillaudit. Néanmoins on ne connaît pas la raison de ce pèlerinage. Au XIIIe siècle, on se rendait à la source pour demander des faveurs, par exemple l’arrêt d’une sècheresse prolongée. Cette source, située sur le flanc du coteau, un peu à l’ouest des ruines, aurait, selon la tradition, été aménagée par les Romains.

L’église est mentionnée pour la première fois au XIIIe siècle ; au XVIIIe siècle, Belleyme la signale comme ruinée. Les ruines correspondent à une église dédiée à sainte Catherine ou à une chapelle placée sous la protection de sainte Anne et faisant partie d’un édifice plus important. Actuellement, les ruines mettent en évidence une chambre carrée de 4,5 mètres de côté. Les murs qui restent ont plus de 2 mètres de hauteur. L’intérieur est bien conservé avec des parois en pierre de taille calcinée dans le bas et d’une couleur rougeâtre. Les soubassements sont formés par deux assises régulières.

L’époque de construction de cet édifice n’a pas encore été déterminée ; peut-être s’agit-il d’une construction mérovingienne ou carolingienne.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Jean-Pierre Armand (2001). Le Canton de Lalinde, RIS, BibTeX.

Association de la pierre angulaire (2001). Atlas du patrimoine d’hier et d’aujourd’hui du pays lindois, RIS, BibTeX.

Hervé Gaillard (1997). Carte archéologique de la Gaule, la Dordogne, RIS, BibTeX.

Bulletin de la société historique et archéologique du Périgord, 1903, RIS, BibTeX.


Partager cette visite