Accueil > Lot-et-Garonne > Agenais > Roquefort

Roquefort

Le nom du village de Roquefort vient de la présence d’un château fort dont on peut aujourd’hui admirer les vestiges sur les hauteurs de la commune.

Le château est construit entre le XIIIe et le XIVe siècle sur un promontoire surplombant le village. En effet, avantagé par sa position géographique dominante, Roquefort fait probablement partie du dispositif défensif de la ville d’Agen. La juridiction de Roquefort est incluse en 1314 dans le diocèse de Condom, comme toute la rive gauche du Lot-et-Garonne.

Au XVIIe siècle, le territoire de Roquefort comporte d’ailleurs trois églises. Saint-Pierre, Notre-Dame de Sourdignac et Saint-Jacques, seule cette dernière est encore debout aujourd’hui.

C’est au lieu-dit l’Estanquet, que le poète occitan agenais Jacques Boé, plus connu sous le nom de Jasmin au XIXe siècle, situe son œuvre intitulée Françounette , un récit plein de rebondissements qui mêle sorcellerie et histoire d’amour.

En plus des vestiges du château médiéval et de son ancienne chapelle, Roquefort conserve d’intéressants témoignages d’une occupation remontant à l’époque gallo-romaine.


Commune

  • Nom des habitants : Roquefortais, Roquefortaises
  • Superficie : 753 hectares
  • Population : 1198 habitants (1999)
  • Origine du nom et description du blason :

    L’origine du mot Roquefort, toponyme très répandu en France, vient du vocable occitan roque signifiant « château ». Ainsi, Roquefort veut dire le château « fort ».


Informations pratiques

Mairie de Roquefort : 05.53.67.20.98

Office du tourisme de Laplume

64 grande rue

47310 LAPLUME

Téléphone : 05.53.95.16.67


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Office de tourisme, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite