Accueil > Lot-et-Garonne > Grandes Landes de Gascogne > Romestaing

Romestaing

La commune de Romestaing est au Moyen-Age le siège d’une commanderie. Elle conserve encore des traces de ce riche passé médiéval.

Une motte castrale du haut Moyen-Âge découverte au XIXe siècle, à Sabourrau, a livré des objets en fer, des tessons de céramique ainsi qu’un squelette inhumé en position foetale.

Durant la seconde moitié du XIIe siècle, les Templiers, ou Chevaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem, fondent à Romestaing une commanderie rattachée à la circonscription de Cours. Il n’en reste qu’une église fortifiée datant du XIe siècle.

Au début du XIVe siècle, Philippe le Bel, jaloux de la puissance de l’ordre, décide de le supprimer ; il est dissout en 1312 par le pape Clément V. Les Templiers sont alors remplacés par l’ordre concurrent des Hospitaliers, dits Chevaliers de Malte à partir du XVIe siècle, qui créent de nombreuses commanderies en Lot-et-Garonne jusqu’à la Révolution.

À cette époque, nous savons qu’ils possèdent à Romestaing notamment des terres labourables. On trouve aujourd’hui encore aux alentours de la commune des bornes portant des croix de Malte.

L’économie de Romestaing est majoritairement fondée sur la polyculture, l’élevage bovin, ovin et la spécialité de canards gras qui fait sa renommée. Elle accueille de nombreuses résidences secondaires, le village étant apprécié notamment pour ses chemins de randonnée équestre et pédestre traversant la forêt. En outre, des expositions artistiques sont organisées durant la période estivale.


Commune

  • Nom des habitants : Romestaingais, Romestaingaises
  • Superficie : 1546 hectares
  • Population : 154 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    l’Avance

  • Origine du nom et description du blason :

    Le nom de la commune de Romestaing viendrait de Romana Sattio , un important carrefour de voies romaines. Une seconde hypothèse voudrait que le nom Romestaing soit issu du patronyme Hromstang . La commune est connue sous son nom actuel, qui apparaît dans le Regista Clementis P.P.V. de 1312, depuis le Moyen Âge.


Informations pratiques

Mairie de Romestaing : 05.53.94.51.05

Office de Tourisme de Casteljaloux : 05.53.93.00.00


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Brieuc Fages (1995). Carte archéologique de la Gaule, le Lot-et-Garonne, RIS, BibTeX.

Chanoine Durengues Fonds Durengues, RIS, BibTeX.

Mairie de Romestaing Plaquette Les Templiers et les Hospitaliers de Romestaing, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite