Accueil > Dordogne > Périgord Noir > Azerat > Robert Lacoste

Robert Lacoste

Natif d’Azerat, Robert Lacoste exerce les fonctions de maire de son village natal de 1945 à 1983. Parallèlement, il mène une carrière politique régionale et nationale.

Né en 1898, Robert Lacoste suit dès l’adolescence des études de droit. Il devient par la suite fonctionnaire des finances, tout en adhérant à la CGT.

Lors de la Seconde Guerre mondiale, il rejoint la Résistance. Il dirige d’abord le réseau Libération Nord, avant d’être nommé délégué général adjoint du Comité Français de Libération Nationale pour la France occupée. En 1944, il devient ministre à la Production industrielle dans le gouvernement provisoire du général de Gaulle.

À la Libération, il est élu maire d’Azerat. Parallèlement, il enchaîne les postes de ministre de l’Industrie (jusqu’en 1950), des Finances, de l’Économie (en 1956) et de l’Algérie (jusqu’en mai 1958). De 1971 à 1980, il est élu sénateur socialiste de la Dordogne et assume, de 1974 à 1979, la vice-présidence du Conseil Régional d’Aquitaine. Robert Lacoste est également président du Conseil Général de Dordogne de 1949 à 1979.

La tombe de Robert Lacoste est visible au cimetière d’Azerat.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Jacques Lagrange (1998). Robert Lacoste (1898 - 1989) du Périgord à l’Algérie, RIS, BibTeX.


Partager cette visite