Accueil > Landes > Adour Chalosse > Rivière-Saas-et-Gourby

Rivière-Saas-et-Gourby

Réunis depuis 1882 pour former la commune de Rivière-Saas-et-Gourby, les villages de Rivière et Gourby connaissent tous deux des histoires très anciennes.

L’occupation humaine est attestée à Rivière depuis l’époque moustérienne et magdalénienne.

Au début du XXe siècle, des fouilles entreprises par Dubalen permettent de découvrir la présence de grottes. Au fond de l’une des cavités coule une source d’eau chaude qui constitue certainement une ressource importante pour ces premiers hommes. Cette station préhistorique est aujourd’hui immergée sous les eaux de l’Adour.

Dans les années 1990, la mise au jour de vestiges romains comprenant une enceinte, des pièces de monnaie, une tombe ainsi que des éléments de céramique, témoigne de la romanisation de la région.

Par la suite, c’est autour du prieuré de Gourby que la vie se développe et s’organise, et ce, dès le XIIe siècle.

Au XIXe siècle, les villages se tournent vers l’exploitation de la forêt.

Le paysage composé de barthes et de prairies marécageuses est également propice à l’élevage des poneys landais. Aujourd’hui encore, Rivière compte des éleveurs de poneys landais, race sauvegardée grâce à l’Association du Poney Landais.

Aujourd’hui, le bourg de Rivière-Saas-et-Gourby est le point de départ de randonnées au milieu des barthes de l’Adour. On peut ainsi emprunter un chemin de halage longeant l’Adour. Des chasses au canard sauvage sont par ailleurs organisées.


Commune

  • Nom des habitants : Riviérois, Riviéroises
  • Superficie : 2737 hectares
  • Population : 952 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    l’Adour

  • Origine du nom et description du blason :

    Le village est constitué de trois quartiers : Rivière, en raison de sa situation sur les bords de l’Adour, Saas au nord-ouest du village et Gourby dont l’étymologie proviendrait du gascon gourbét signifiant « roseaux des sables ».


Informations pratiques

Mairie de Rivière-Saas-et-Gourby : 05.58.97.57.48

http://www.grand-dax.fr/fre/


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Bénédicte Boyrie-Fénié (2005). Dictionnaire toponymique des communes, Landes et bas-Adour, RIS, BibTeX.

Bénédicte Boyrie-Fénié (1995). Carte archéologique de la Gaule, Landes, RIS, BibTeX.

David Chabas (1970). Villes et villages des Landes, RIS, BibTeX.

Sous dir. Serge Lerat (1984). Landes et Chalosses, RIS, BibTeX.

Serge Pacaud (2004). Patrimoine landais : Villages et Visages des Landes au début du XXe siècle, RIS, BibTeX.

Monique Veaux (1981). À la découverte de Dax, RIS, BibTeX.

Raoul Deloffre, Jean Bonnefous (2000). Églises, châteaux et fortifications des Landes méridionales du Moyen Âge à la Renaissance, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite