Accueil > Lot-et-Garonne > Dropt > Rives

Rives

Le village de Rives est situé sur la rive droite du Dropt et en tire ses principales richesses.

La commune de Rives est relativement ancienne comme l’attestent les vestiges d’un oppidum mis à jour lors de fouilles archéologiques.

Au Moyen Âge, la ville appartient à l’archiprêtré de Capdrot puis est transférée à Montpazier en 1490. Au XIXe siècle, elle entre dans le diocèse d’Agen. Pour les affaires juridiques, civiles et criminelles, elle dépend du consulat et du bailliage de Montréal de Biron.

En 1631-1632, la population est frappée par une épidémie de peste, qui cause de nombreux décès. Le curé Jean Gontier, qui exerce dans la paroisse pendant 64 ans, décide de faire transférer en 1635 les ossements de ces défunts dans le cimetière communal ; ceux-ci avaient été enterrés dans les champs voisins.

Comme toute commune située au bord d’une rivière, Rives conserve plusieurs moulins. Celui nommé Ricard est aujourd’hui une maison, le moulin de Pradagé est en ruines et celui de Rives est quant à lui encore en état de fonctionnement.


Commune

  • Nom des habitants : Rivois, Rivoises
  • Superficie : 1279 hectares
  • Population : 240 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    le Dropt


Informations pratiques

Mairie de Rives : 05.53.36.03.58 / Office de tourisme de Villeréal : 05.53.36.09.65


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Société académique d’Agen (1912). Revue de l’Agenais, RIS, BibTeX.

Jean-Hubert Lasserre (2005). Petite Histoire de Villeréal : des origines à nos jours, RIS, BibTeX.

Valéry d’Amboise (1997). Dictionnaire d’Amboise, Aquitaine, RIS, BibTeX.

Chanoine Durengues (1915). Fonds Durengues, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite